logo CRAQ

Liste des activités

Conférences |  TV |  Radio |  Journaux |  Autres

Les conférences grand public



 Lamontagne, Robert, (2019-09-18), L'aigle s'est posé Bibliothèque Raymond-Lévesque, 7025 Boul. Cousineau, Longueuil
En juillet 1969 deux astronautes posaient le pied sur la Lune. Pour la première fois de son histoire l'humanité quittait son berceau. Quelles étaient les motivations derrière cette aventure ? Comment y sommes-nous parvenus ? Qu'avons-nous appris et que nous réserve l'avenir ?
 
 Lamontagne, Robert, (2019-09-17), Vers l'infini... et plus loin encore! 3300 Boul. Le Carrefour, Laval
Le cosmos est grand, très, très, très, grand! En fait, le cosmos est si vaste (et vide) que nous pouvons difficilement nous en faire une représentation adéquate. Je propose d'utiliser des analogies et des modèles à l'échelle pour représenter cet univers de nombres astronomiques. Vous découvrirez ainsi comment un seul kilo de neurones peut concevoir toute l'étendue du cosmos...!
 
 Lamontagne, Robert, (2019-09-10), Histoires de lune, histoires de vie 3300 Boul. Le Carrefour, Laval
Depuis que des hommes ont marché sur la Lune il y a près de 50 ans, nous avons l'impression de tout connaitre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent méconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle liée à l'histoire de l'humanité, mais elle a probablement joué un rôle dans l'évolution de la vie dans son ensemble sur notre planète. Peut-être est-elle même à l'origine de la vie!
 
 Lamontagne, Robert, (2019-08-29), Vie extraterrestre - À deux doigts d'une réponse Collège Grasset
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des planètes océaniques, la diversité des quelque 4000 exoplanètes découvertes à ce jour est étonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rôle jouent les astronomes canadiens dans cette quête? Et si la prochaine génération de grands télescopes nous livrait la réponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnière de l'histoire, un moment où la science-fiction pourrait bien rejoindre la réalité.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-07-10), Histoires de lune, histoires de vie H�tel Estrimont, 44 Av. de l'Auberge, Orford, Qc
Depuis que des hommes ont march� sur la Lune il y a pr�s de 50 ans, nous avons l'impression de tout conna�tre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent m�connus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle li�e � l'histoire de l'humanit�, mais elle a probablement jou� un r�le dans l'�volution de la vie dans son ensemble sur notre plan�te. Peut-�tre est-elle m�me � l'origine de la vie!
 
 Lamontagne, Robert, (2019-04-25), Croyez-vous aux OVNIs ? Le Bunker, 5935 St-Laurent, Lvis
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2019-04-11), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Bibliothque Marc-Favreau, 500 boul. Rosemont, Montral
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-04-04), L'humanit dans l'espace Bibliothque de Cowansville, 608 rue du Sud, Cowansville, QC
Une des caractristiques qui distingue les humains des autres animaux est le fait que nous sommes conscients de notre propre existence. Cette diffrence a marqu, et marque encore, l'volution culturelle et sociale de l'humanit. Collectivement ou individuellement, nous souhaitons, entre autres, lguer un hritage durable. Malgr le fait que la plupart des espces animales se transforment ou disparaissent aprs quelques millions d'annes, nous esprons davantage pour la ntre. En fait, nous sommes si diffrents du reste du vivant que nous avons la conviction que, d'une manire ou d'une autre, nous survivrons pour toujours. Au pire, dfaut de l'immortalit de notre espce, nous dsirons laisser une trace de notre existence quelque part dans l'univers.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-04-01), Histoires de lune, histoires de vie 1675 rue Saint-Pierre O., Saint-Hyacinthe, QC
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-03-28), Exoplantes - Bienvenue au zoo ! 15 rue Maple, Chateauguay, QC
ce jour, plus de 4000 exoplantes ont t dcouvertes et quelques milliers de candidates additionnelles s'ajouteront probablement la liste d'ici peu. Les astronomes ont longtemps pens que notre systme solaire avec ses petites plantes rocheuses comme Vnus, Mars ou la Terre proches du Soleil et les gantes gazeuses plus loignes et froides comme Jupiter ou Saturne, tait la norme. Or, les nouveaux systmes plantaires nous surprennent par leur diversit. On y trouve des Jupiter-chaudes , des superterres et mme des plantes-ocan ! Je passerai en revue ce zoo plantaire tonnant et discuterai de la possibilit qu'un de ces mondes puisse abriter la vie.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-03-21), Vie extraterrestre - � deux doigts d'une r�ponse 435 Boul. Iberville, Repentigny, QC
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plan�tes oc�aniques, la diversit� des quelque 4000 exoplan�tes d�couvertes � ce jour est �tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel r�le jouent les astronomes canadiens dans cette qu�te? Et si la prochaine g�n�ration de grands t�lescopes nous livrait la r�ponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charni�re de l'histoire, un moment o� la science-fiction pourrait bien rejoindre la r�alit�.
 
 Ouellette, Nathalie, (2019-03-20), Confrence de l'quinoxe - volution des galaxies Plantarium Rio Tinto Alcan, 4801 avenue Pierre-de-Coubertin, Montral
Pendant trs longtemps, les humains se sont crus le centre de l'Univers. Tous les points brillants du ciel ne faisaient que partie de notre petit coin cosmique. Lors du 20e sicle, nous avions vite dcouvert que notre galaxie, la Voie lacte, n'en tait qu'une parmi plusieurs centaines de milliards!
 
 Lamontagne, Robert, (2019-03-19), Croyez-vous aux OVNIs 1540 boul. Montarville, St-Bruno, QC
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2019-03-01), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Universit de Montral, 3200 Jean-Brillant, Salle C-3061
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-02-28), Je pense... donc l'univers est en expansion Centre Laurio-Racine, 405 rue York, Granby
L'volution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques, non seulement l'volution biologique des plantes et des animaux, mais aussi l'volution physique des toiles et des plantes, de mme que l'volution culturelle des socits et de leurs inventions. l'aide de quelques principes de base je tenterai de montrer que l'apparition et l'volution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de l'expansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-02-21), La recherche de la vie intelligente dans le cosmos Centre Laurio-Racine, 405 rue York, Granby
La recherche de la vie extraterrestre est l'une des grandes qutes de l'humanit. Plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est l'un des plus connus. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom d'quation de Drake . La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la solution de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? L'quation est-elle approprie au problme de la vie extraterrestre ?
 
 Lamontagne, Robert, (2019-02-14), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Centre Laurio-Racine, 405 rue York, Granby, Qc
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2019-02-07), La recherche de la vie dans le systme solaire Centre Laurio-Racine, 405 rue York, Granby, Qc
Notre plante est le seul endroit dans l'Univers o l'on sait que la vie existe. Qu'en est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit qu'il y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2019-01-30), La recherche de la vie dans le systme solaire Centre communautaire de Saint-Paul, 20 boul. Brassard, Saint-Paul
Notre plante est le seul endroit dans l'Univers o l'on sait que la vie existe. Qu'en est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit qu'il y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2019-01-28), Entre arts et science - Le rle des images astronomiques dans l'histoire Bibliothque de St-Lonard, 8420 Lacordaire, Mtl
L'astronomie est avant tout une science d'observation o les reprsentations du cosmos servent d'appui l'argumentation scientifique. Toutefois, cause de leur beaut, de leur esthtisme et des motions qu'elles suscitent, les images astronomiques ont t frquemment utilises d'autres fins. Ainsi, depuis les esquisses traces par Galile au dbut du 17me sicle jusqu'aux photographies tires des grands observatoires contemporains tel le tlescope spatial Hubble, les images astronomiques assument un autre rle en tant au centre d'un norme effort de vulgarisation qui vise forger un lien entre la communaut scientifique et le public. Au fil du temps, l'utilisation de ces images a non seulement altr notre perception du cosmos mais aussi celle de la place que nous y occupons. Au cours de cette confrence, je prsenterai quelques exemples de ces images qui ont chang le monde!
 
 Lamontagne, Robert, (2018-11-14), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Centre Roussin, 12125 Rue Notre-Dame E., Montral, QC
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-11-13), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse 135 Chemin Haendel, Candiac, QC
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-11-12), L'humanit dans le cosmos Collge Montmorency, Laval, QC
L'astronomie est avant tout une science d'observation. C'est aussi une science fondamentale dont l'impact n'est pas apparent dans notre vie quotidienne. Toutefois, de l'Antiquit jusqu' aujourdhui, les socits ont souvent t le reflet de la description qu'elles ont faite du cosmos. De tout temps, ces descriptions ont model la perception de la place que nous y occupons. Comment cette perception a-t-elle chang depuis que nous observons le cosmos ? Quel rle jouons-nous dans cette grande histoire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2018-11-07), Chroniques martiennes Centre Roussin, 12125 Rue Notre-Dame E., Montral, QC
La plante Mars fait partie de l'imaginaire collectif de l'humanit depuis la nuit des temps. Au tournant du 20e sicle, les observations tlescopiques laissent entrevoir un monde o la vie semble foisonnante. Cette perspective enflamme l'imagination populaire. Cependant, au cours des 50 dernires annes, l'exploration de la plante Mars par le biais de sondes en orbite ou de laboratoires sa surface brosse un portrait beaucoup plus sobre de la ralit scientifique. Nanmoins, Mars demeure l'un des mondes o l'on pourrait dcouvrir les premires traces de vie extraterrestre.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-11-06), Chroniques martiennes 1664 Rue Montarville, Saint-Bruno-de-Montarville, QC
La plante Mars fait partie de l'imaginaire collectif de l'humanit depuis la nuit des temps. Au tournant du 20e sicle, les observations tlescopiques laissent entrevoir un monde o la vie semble foisonnante. Cette perspective enflamme l'imagination populaire. Cependant, au cours des 50 dernires annes, l'exploration de la plante Mars par le biais de sondes en orbite ou de laboratoires sa surface brosse un portrait beaucoup plus sobre de la ralit scientifique. Nanmoins, Mars demeure l'un des mondes o l'on pourrait dcouvrir les premires traces de vie extraterrestre.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-31), Histoires de lune, histoires de vie Centre Roussin, 12125 Rue Notre-Dame E., Montral, QC
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Gillon, Michal, (2018-10-24), La vie au-del du systme solaire: de la science-fiction la science Universit de Montral, Pavillon Jean-Brillant, B-2325
De tout temps, l'existence d'autres mondes habits a fascin l'tre humain. Jusqu' la rvolution copernicienne, cette hypothse pluraliste est reste purement mythologique ou philosophique. La comprhension que notre Terre, loin d'tre le centre de tout, n'est que l'une des nombreuses plantes en orbite autour du Soleil, lui-mme n'tant qu'un astre similaire en tout point aux toiles tapissant la vote cleste, a fait alors du pluralisme cosmique une notion dominante dfendue par de nombreux philosophes et rudits. Plus tard, l'astronomie nous enseigna quil y a des centaines de milliards dtoiles dans la Voie Lacte, notre galaxie, et qu'il y a des centaines de milliards de galaxies dans notre Univers en expansion. Face une telle immensit, il est trs tentant d'mettre l'hypothse de l'existence d'autres plantes habites, et mme d'autres civilisations technologiques, quelque part au-del de notre systme solaire. Cette hypothse a captiv le public durant la deuxime partie du 20e sicle, avec l'aide d'innombrables histoires de science-fiction, de romans et de films. Au cours des deux dernires dcennies, cette fascination est devenue encore plus forte, et cette fois grce la science au lieu de la science-fiction. En effet, dans les annes 90, des astronomes ont dtect les premires exoplantes, c'est--dire les premires plantes en orbite autour d'une autre toile que le Soleil. Depuis ces dcouvertes historiques, plus de 3000 exoplantes ont t dtectes un rythme sans cesse croissant. Quelques dizaines d'entre elles sont potentiellement habitables , c'est--dire pourraient tre des mondes rocheux abritant des ocans d'eau leur surface, comme notre Terre. De l imaginer des formes complexes de vie sur certaines de ces plantes, il n'y a qu'un pas franchi joyeusement par beaucoup. Mais l'imagination sera bientt remplace par des mesures scientifiques, car, dans la prochaine dcennie, nos tlescopes les plus puissants pourront sonder les compositions atmosphriques de certains de ces mondes extrasolaires, et ventuellement y trouver des traces chimiques de vie. En cas de succs, notre vision du Cosmos changera pour toujours
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-24), Histoires de lune, histoires de vie 145 Boul. Harwood, Vaudreuil-Dorion, Qc
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-23), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponses 2110 Ch. du Tour-du-lac, Nominingue, Qc
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-11), Je pense... donc l'univers est en expansion 12 Rue de la Crie, Varennes, Qc
L'volution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement l'volution biologique des plantes et des animaux, mais aussi l'volution physique des toiles et des plantes, de mme que l'volution culturelle des socits et de leurs inventions. l'aide de quelques principes de base je tenterai de montrer que l'apparition et l'volution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de l'expansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-09), Histoires de lune, histoires de vie Bibliothque Georges-Dor, 2760 Ch. de Chambly, Longueuil, Qc
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-04), La recherche de la vie intelligente dans le cosmos 12 Rue de la Crie, Varennes, Qc
La recherche de la vie extraterrestre est l'une des grandes qutes de l'humanit. Plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est l'un des plus connus. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom d'quation de Drake . La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la solution de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? L'quation est-elle approprie au problme de la vie extraterrestre ?
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-03), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Bibliothque Memphrmagog, 90 rue Saint-David, Magog, Qc
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Ouellette, Nathalie, (2018-10-02), Galaxies: les cosmiques cole Polytechnique. Salle L-3816
Pendant trs longtemps, les humains se sont crus le centre de l'univers. Tous les points brillants du ciel ne faisaient que partie de notre petit coin cosmique. Lors du 20e sicle, nous avions vite dcouvert que notre galaxie, la Voie Lacte, n'en tait qu'une parmi plusieurs centaines de milliards ! Les galaxies de notre univers, ces les cosmiques, sont nes, voluent et interagissent entre elles tels des animaux en groupe. Cette confrence portera sur l'astronomie extragalactique et inclue un compte rendu historique ainsi quun aperu des prochaines grandes missions qui aideront les astronomes dnouer les mystres de l'volution des galaxies.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-10-02), Je pense... donc l'univers est en expansion Complexe Le Slection, 3300 Boul. le Carrefour, Laval
L'volution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement l'volution biologique des plantes et des animaux, mais aussi l'volution physique des toiles et des plantes, de mme que l'volution culturelle des socits et de leurs inventions. l'aide de quelques principes de base je tenterai de montrer que l'apparition et l'volution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de l'expansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-27), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse 12 rue de la Crie, Varennes, QC
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-25), La recherche de la vie intelligente dans le cosmos Complexe Le Slection, 3300 Boul. Le Carrefour, Laval
La recherche de la vie extraterrestre est l'une des grandes qutes de l'humanit. Plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est l'un des plus connus. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom d'quation de Drake . La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la solution de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? L'quation est-elle approprie au problme de la vie extraterrestre ?
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-20), La recherche de la vie dans le systme solaire 12 rue de la Crie, Varennes
Notre plante est le seul endroit dans l'Univers o l'on sait que la vie existe. Qu'en est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit qu'il y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-19), Raconte-moi le ciel Agora Hydro-Qubec (CO-R500) du pavillon Coeur des sciences de l'UQAM, 175 avenue du Prsident-Kennedy, Mtro Place-des-Arts
Depuis des millnaires, nous levons nos yeux vers les toiles pour rver, mais aussi y chercher des rponses sur nos origines, ou encore dceler d'autres tres vivants. L'astrophysicien Robert Lamontagne, la pote innue Josphine Bacon et les conteurs Jocelyn Brub et Mike Burns viennent nous raconter leur cosmos, nous dire comment l'humanit tisse avec lui des liens tantt distants, tantt profonds. Une soire o l'imaginaire rencontrera la science.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-18), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Complexe Le Slection, 3300 boul. Le Carrefour, Laval
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-12), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Collge Andr-Grasset
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes canadiens dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-09-11), La recherche de la vie dans le systme solaire Complexe Le Slection, 3300 boul. Le Carrefour, Laval
Notre plante est le seul endroit dans l'Univers o l'on sait que la vie existe. Qu'en est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit qu'il y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2018-06-13), L o personne n'est encore all - Quand fiction et ralit se rencontrent Les sceptiques du Qubec - Centre humaniste, 1225 boul. Saint-Joseph Est, Montral
Les univers de Star Trek et de Star Wars nous ont prsent des mondes tranges et exotiques de mme que d'nigmatiques extraterrestres. Les crateurs de ces univers ont fait preuve de beaucoup d'imagination, parfois guide par la ralit scientifique, parfois non. la lumire des rcentes dcouvertes d'exoplantes, comment se compare la fiction l'aune de la science ?
 
 Lamontagne, Robert, (2018-04-18), L'humanit dans le cosmos Cgep de Gatineau - Campus Gabrielle Roy
L'astronomie est avant tout une science d'observation. C'est aussi une science fondamentale dont l'impact n'est pas apparent dans notre vie quotidienne. Toutefois, de l'Antiquit jusqu' aujourdhui, les socits ont souvent t le reflet de la description qu'elles ont fait du cosmos. De tout temps, ces descriptions ont model la perception de la place que nous y occupons. Au cours de cette confrence, je prsenterai quelques exemples de ces reprsentations qui ont chang le monde!
 
 Lamontagne, Robert, (2018-04-07), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Rond coin de St-lie-de-Caxton, 340 rue Saint-Louis, St-lie-de-Caxton
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-03-28), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Bibliothque de Ville St-Laurent, 1380 Rue de l'glise, Montral
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 4000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Parent, Emilie, (2018-03-22), Pulsar astronomy: 50 years and counting McGill University, McIntyre Medical Building, Room 522
Fifty years ago, Jocelyn Bell Burnell unexpectedly discovered the first pulsating neutron stars: a pulsar. The extreme nature of these peculiar objects, no larger than the size of a city, opened doors to study new physical phenomena. And yet, despite fifty years of study, many fundamental questions remain unanswered. How does the ultra-dense matter in their interior behave? How can we explain the unequaled strength of their magnetic fields? In this talk, we will discuss existing challenges in pulsar astronomy, and how we can use these stars as fantastic cosmic tools.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-03-22), Vers l'infini et plus loin encore... 435 Boul. Iberville, Repentigny, QC
Le cosmos est grand, trs, trs, trs, grand! En fait, le cosmos est si vaste (et vide) que nous pouvons difficilement nous en faire une reprsentation adquate. Je propose d'utiliser des analogies et des modles l'chelle pour reprsenter cet univers de nombres astronomiques. Vous dcouvrirez ainsi comment un seul kilo de neurones peut contenir toute l'tendue du cosmos !
 
 Lamontagne, Robert, (2018-02-28), Table ronde - La culture visuelle en astronomie Lobby du Thtre Centennial, Universit Bishop's, Sherbrooke
L'astronomie est avant tout une science d'observation o les reprsentations du cosmos servent d'appui l'argumentation scientifique. Toutefois, cause de leur beaut, de leur esthtisme et des motions qu'elles suscitent, les images astronomiques ont t frquemment utilises d'autres fins. Ainsi, depuis les esquisses traces par Galile au dbut du 17me sicle jusqu'aux photographies tires des grands observatoires contemporains au sol ou dans l'espace, les images astronomiques assument un autre rle en tant au centre d'un norme effort de vulgarisation qui vise forger un lien entre la communaut scientifique et le public. Au fil du temps, l'utilisation de ces images a non seulement altr notre perception du cosmos mais aussi celle de la place que nous y occupons. Au cours de cette table ronde, je prsenterai quelques exemples de ces images qui ont chang le monde!
 
 Page, Lyman, (2018-02-21), Observing the birth of the universe McGill University, Stewart Biology Building, Room S1/4, 1205 Dr. Penfield Ave., Montral
Prof. Page, from Princeton University, will present detailed maps of the early universe that greatly improved our knowledge of the evolution of the cosmos and the fluctuations that seeded the formation of galaxies. Prof. Page was awarded the 2018 Breakthrough Prize in Fundamental Physics for this work.
 
 Lamontagne, Robert, (2018-01-25), Histoires de lune, histoires de vie Astro Poly - cole Polytechnique
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Guth, Alan, (2018-01-18), Inflationary Cosmology: Is Our Universe Part of a Multiverse? Leacock 132 Building, McGill University, 845 Sherbrooke O., Montral
Inflationary cosmology gives a plausible explanation for many observed features of the universe, including its uniformity, its mass density, and the patterns of the ripples that are observed in the cosmic microwave background. Beyond what we can observe, most versions of inflation imply that our universe is not unique, but is part of a possibly infinite multiverse. I will describe the workings of inflation, the evidence for inflation, and why I believe that the possibility of a multiverse should be taken seriously.
 
 Fonseca, Emmanuel, (2017-12-14), The Warped Road of Einstein's General Relativity McGill University, McIntyre Medical Building, Room 522, 3655 Promenade Sir William Osler, Montral
Albert Einstein's theory of general relativity, which states that gravity is the curvature of 'spacetime', is one of the most tested theories in science. In particular, general relativity predicts a variety of seemingly wacky effects, such as: time warps; black holes; light bending; a dynamic universe; and gravitational waves. And yet, despite their extreme nature, all of these predictions have been proven true with experiments! Whether we use ground-based observatories, airplanes, satellites and telescopes orbiting the Earth, or dense stars orbiting one another far away in the Milky Way Galaxy, general relativity always turns out to be correct. The history of general relativity paves a fascinating and winding road, one that intersects with a wide cast of characters and decisive moments in history. Join us as we race down this road and highlight a few of the phenomena, moments and people that have made general relativity one of the prevailing theories in modern physics.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-12-05), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse cole Secondaire Paul-Germain-Ostiguy, 1881 rue Saint-Paul, SAINT-CSAIRE
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 3700 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-11-21), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse ? Mdiathque maskoutaine, 2720 boul. Dessaules, St-Hyacinthe
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 3700 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-11-15), L o personne n'est encore all - Quand fiction et ralit se rencontrent Cosmodme - 2150 Autoroute des Laurentides, Laval
Les univers de Star Trek et de Star Wars nous ont prsent des mondes tranges et exotiques de mme que d'nigmatiques extraterrestres. Les crateurs de ces univers ont fait preuve de beaucoup d'imagination, parfois guide par la ralit scientifique, parfois non. la lumire des rcentes dcouvertes d'exoplantes, comment se compare la fiction l'aune de la science ?
 
 Lamontagne, Robert, (2017-11-13), L'humanit dans l'espace Cegep Montmorency, Laval
Une des caractristiques qui distingue les humains des autres animaux est le fait que nous sommes conscients de notre propre existence. Cette diffrence a marqu, et marque encore, l'volution culturelle et sociale de l'humanit. Collectivement ou individuellement, nous souhaitons, entre autres, lguer un hritage durable. Malgr le fait que la plupart des espces animales se transforment ou disparaissent aprs quelques millions d'annes, nous esprons davantage pour la ntre. En fait, nous sommes si diffrents du reste du vivant que nous avons la conviction que, d'une manire ou d'une autre, nous survivrons pour toujours. Au pire, dfaut de l'immortalit de notre espce, nous dsirons laisser une trace de notre existence quelque part dans l'univers.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-09-18), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse ? Club des astronomes amateurs de Dorval, 90 St-Charles, Dorval
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 3600 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-09-13), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse ? Collge Andr-Grasset
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 3600 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-08-12), L o personne n'est encore all - Quand fiction et ralit se rencontrent Campus MIL - 6700, avenue Durocher, Outremont (Qubec) H2V 3Z3
Les univers de Star Trek et de Star Wars nous ont prsent des mondes tranges et exotiques de mme que d'nigmatiques extraterrestres. Les crateurs de ces univers ont fait preuve de beaucoup d'imagination, parfois guide par la ralit scientifique, parfois non. la lumire des rcentes dcouvertes d'exoplantes, comment se compare la fiction l'aune de la science ?
 
 Lamontagne, Robert, (2017-07-01), Histoires de lune, histoires de vie Auberge de la Montagne Coupe, 1000 Ch. de la Montagne-Coupe, Saint-Jean-de-Matha
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-04-06), Histoires de lune, histoires de vie Salle du conseil de l'Htel de Ville de Repentigny, 435 blvd Iberville, Repentigny
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a prs de 50 ans, nous avons l'impression de tout connatre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie l'histoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-03-16), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Cgep de Lanaudire Terrebonne
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelques 3600 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-03-15), La recherche de la vie extraterrestre intelligente Les Belles Soires - Universit de Montral, Pavillon 3200 rue Jean-Brillant, Montral
La recherche de la vie extraterrestre est l'un des problmes qui fascinent le plus le grand public; plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est probablement le plus connu de tous. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom d'quation de Drake . La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la solution de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? Est-ce que l'quation est approprie au problme de la vie extraterrestre ?
 
 Lamontagne, Robert, (2017-03-09), L'quation de Drake ou la mtrique de l'ignorance cole de technologie suprieure, 1100 Rue Notre-Dame O. , Montral.
La recherche de la vie extraterrestre est l'une des grandes qutes de l'humanit. Plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est l'un des plus connus. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom d'quation de Drake . La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la solution de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? L'quation est-elle approprie au problme de la vie extraterrestre ? C'est ces questions que je tenterai de rpondre au cours de la confrence.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-03-08), La recherche de la vie ailleurs dans le cosmos Les Belles Soires - Universit de Montral, Pavillon 3200 rue Jean-Brillant, Montral
Qu'elles soient des Jupiter chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelques 3500 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie ? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse d'ici dix ans? Regard sur un moment charnire de l'histoire, un moment o la science-fiction pourrait bien rejoindre la ralit.
 
 Lamontagne, Robert, (2017-03-01), La recherche de la vie dans le systme solaire Les Belles Soires - Universit de Montral, Pavillon 3200 rue Jean-Brillant, Montral
Notre plante est le seul endroit dans l'Univers o l'on sait que la vie existe. Qu'en est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit qu'il y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2017-02-10), Sommes-nous seuls dans l'Univers ? cole secondaire Cte-Saint-Luc, 6300 Cte-Saint-Luc, Montral
Alors qu'il n'y a pas si longtemps, nous ne connaissions que huit plantes, celles du systme solaire, les astrophysiciens en comptent aujourd'hui prs de 3500, dont plusieurs semblent tout droit sorties de l'univers de Star Wars: des plantes 10 fois plus grosses que Jupiter, des plantes tellement chaudes que le sable y fond, et mme une jumelle de Tatooine, d'o lon pourrait voir plusieurs soleils se lever et se coucher Mais les astrophysiciens ont aussi dcouvert une vingtaine de plantes aux caractristiques semblables la Terre. Quelles ruses dployer pour y dtecter la vie? Quelles technologies mettre au point? Robert Lamontagne et ses collgues se sont donns comme missiond'tre les premiers dcouvrir la vie en dehors du systme solaire. Science-fiction? Selon lui, ce sera chose faite dans les 10 prochaines annes! Que la Force soit avec lui!
 
 Lamontagne, Robert, (2017-01-18), Histoires de lune, histoires de vie Club des astronomes amateurs de Boucherville, Centre multifonctionnel Francine-Gadbois, 1075 Lionel-Daunais, Boucherville.
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a plus de 40 ans, nous avons l'impression de tout connaitre de notre satellite naturel. Pourtant plusieurs aspects de notre compagne du ciel demeurent mconnus. Ainsi, non seulement la Lune est-elle lie lhistoire de l'humanit, mais elle a probablement jou un rle dans l'volution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme l'origine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que l'on peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Lamontagne, Robert, (2016-11-10), Je pense donc ... l'Univers est en expansion! Caf Clovis, 960 rue Saint-Georges, Drummondville (Qubec) J2C 6A2
L'volution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement l'volution biologique des plantes et des animaux, mais aussi l'volution physique des toiles et des plantes, de mme que l'volution culturelle des socits et de leurs inventions. l'aide de quelques principes de base je tenterai de montrer que l'apparition et l'volution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de l'expansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2016-10-14), Vie extraterrestre - deux doigts d'une rponse Plantarium Rio Tinto Alcan, 4801 Avenue Pierre-de Coubertin, salles P11, P12 et P13
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelques 3500 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2016-09-20), L'quation de Drake ou la mtrique de lignorance iREx - UdeM - 2900 douard MontPetit
La recherche de la vie extraterrestre est l'une des grandes qutes de l'humanit. Plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est l'un des plus connus. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour dune formule connue sous le nom d'quation de Drake . La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la solution de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? L'quation est-elle approprie au problme de la vie extraterrestre ? C'est ces questions que je tenterai de rpondre au cours de la confrence.
 
 Lamontagne, Robert, (2016-07-09), Vie extraterrestre : deux doigts d'une rponse ASTROLab du Parc national du Mont-Mgantic
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelques 3400 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2016-05-24), Vie extraterrestre: deux doigts d'une rponse? Pavillon Velan, Domaine Saint-Bernard, Mont-Tremblant
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 2000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2016-05-14), Vers l'infini... et plus loin encore! 111 Chemin de la Pourvoirie, Saint-Znon, QC J0K 3N0
Le cosmos est grand, trs, trs, trs, grand! En fait, le cosmos est si vaste (et vide) que nous pouvons difficilement nous en faire une reprsentation adquate. Je propose dutiliser des analogies et des modles lchelle pour reprsenter cet univers de nombres astronomiques. Vous dcouvrirez ainsi comment un seul kilo de matire grise peut contenir toute ltendue du cosmos !
 
 Lamontagne, Robert, (2016-04-06), Vie extraterrestre: deux doigts d'une rponse? Centre multifonctionnel Francine-Gadbois de Boucherville,1075 rue Lionel-Daunais, Boucherville (Qubec), J4B 8N5
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 2000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2016-03-17), Vie extraterrestre: deux doigts d'une rponse? Caf Clovis, 960 rue Saint-Georges, Drummondville (Qubec) J2C 6A2
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 2000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2016-02-04), Je pense donc lUnivers est en expansion ! Htel de Ville de Repentigny, 435 boul. Iberville, Repentigny
Lvolution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement lvolution biologique des plantes et des animaux, mais aussi lvolution physique des toiles et des plantes, de mme que lvolution culturelle des socits et de leurs inventions. laide de quelques principes de base je tenterai de montrer que lapparition et lvolution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de lexpansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2016-01-29), Vers l'infini... et plus loin encore! Plantarium Rio Tinto Alcan, 4801 Avenue Pierre-de Coubertin, salles P11, P12 et P13
Le cosmos est grand, trs, trs, trs, grand! En fait, le cosmos est si vaste (et vide) que nous pouvons difficilement nous en faire une reprsentation adquate. Je propose dutiliser des analogies et des modles lchelle pour reprsenter cet univers de nombres astronomiques. Vous dcouvrirez comment un seul kilo de matire grise peut contenir toute ltendue du cosmos !
 
 Lamontagne, Robert, (2016-01-28), Vie extraterrestre: deux doigts d'une rponse? cole de technologie suprieure, 1100 Rue Notre-Dame O., A-1600
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 2000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2015-10-15), Vie extraterrestre : deux doigts dune rponse? Cur des sciences - UQAM
Quelles soient des Jupiters chauds, des super-Terres ou des plantes ocaniques, la diversit des quelque 2000 exoplantes dcouvertes ce jour est tonnante. Y trouverons-nous de la vie? Quel rle jouent les astronomes qubcois dans cette qute? Et si la prochaine gnration de grands tlescopes nous livrait la rponse dici dix ans?
 
 Lamontagne, Robert, (2015-10-09), La recherche de la vie l'extrieur du systme solaire CEGEP St-Laurent
Sommes-nous seuls dans l'Univers ? est probablement l'une des questions qui fascinent le plus l'humanit depuis la nuit des temps. Or, grce aux progrs technologiques rcents et venir, les astronomes estiment que la rponse pourrait survenir au cours de la prochaine dcennie. Prs de 2000 plantes extrasolaires ont t identifies ce jour, dont quelques-unes semblables la Terre. De nouveaux outils tels que TESS, SpIROU et JWST, le successeur du tlescope spatial Hubble, permettront d'en reprer plusieurs dizaines d'autres et d'analyser la composition chimique de leur atmosphre. Les astronomes de l'UdeM sont dans le peloton de tte de cette course. Serons-nous capables d'y dcouvrir distance les signes d'une activit biologique, preuve de l'existence de la vie ailleurs que sur notre plante ?
 
 Lamontagne, Robert, (2015-10-08), La recherche de la vie l'extrieur du systme solaire cole Polytechnique
Sommes-nous seuls dans l'Univers ? est probablement l'une des questions qui fascinent le plus l'humanit depuis la nuit des temps. Or, grce aux progrs technologiques rcents et venir, les astronomes estiment que la rponse pourrait survenir au cours de la prochaine dcennie. Prs de 2000 plantes extrasolaires ont t identifies ce jour, dont quelques-unes semblables la Terre. De nouveaux outils tels que TESS, SpIROU et JWST, le successeur du tlescope spatial Hubble, permettront d'en reprer plusieurs dizaines d'autres et d'analyser la composition chimique de leur atmosphre. Les astronomes de l'UdeM sont dans le peloton de tte de cette course. Serons-nous capables d'y dcouvrir distance les signes d'une activit biologique, preuve de l'existence de la vie ailleurs que sur notre plante ?
 
 Lamontagne, Robert, (2015-09-21), Entre art et science - Le rle des images astronomiques dans l'histoire CDADFS - Chalet du parc St-Charles- Dorval
L'astronomie est avant tout une science d'observation o les reprsentations du cosmos servent d'appui l'argumentation scientifique. Toutefois, cause de leur beaut, de leur esthtisme et des motions qu'elles suscitent, les images astronomiques ont t frquemment utilises d'autres fins. Ainsi, depuis les esquisses traces par Galile au dbut du 17me sicle jusquaux photographies tires des grands observatoires contemporains tel le tlescope spatial Hubble, les images astronomiques assument un autre rle en tant au centre d'un norme effort de vulgarisation qui vise forger un lien entre la communaut scientifique et le public. Les images astronomiques sont aussi souvent intgres diverses pratiques artistiques ou sociales, parfois assez loignes de leur vocation scientifique initiale. Au fil du temps, l'utilisation de ces images a non seulement altr notre perception du cosmos mais aussi celle de la place que nous y occupons. Au cours de cette confrence, je prsenterai quelques exemples de ces images qui ont chang le monde!
 
 Lamontagne, Robert, (2015-09-16), Croyez-vous aux OVNIs ? Centre communautaire Boisbriand - 951 Grande Alle, Boisbriand
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2015-09-14), Vers l'infini et plus loin encore! RAAOQ - Gatineau
Le cosmos est grand, trs, trs, trs, grand! En fait, le cosmos est si vaste (et vide) que nous pouvons difficilement nous en faire une reprsentation adquate. Je propose dutiliser des analogies et des modles lchelle pour reprsenter cet univers de nombres astronomiques. Vous dcouvrirez comment un seul kilo de matire grise peut contenir toute ltendue du cosmos !
 
 Lamontagne, Robert, (2015-04-27), L'infiniment grand: un univers de nombres astronomiques! Bar Les Pas Sages, 951 rue Rachel Est
Le cosmos est grand, trs, trs, trs, grand! En fait, le cosmos est si vaste (et vide) que nous pouvons difficilement nous en faire une reprsentation adquate. Je propose dutiliser des analogies et des modles lchelle pour reprsenter cet univers de nombres astronomiques. Vous dcouvrirez comment un seul kilo de matire grise peut contenir toute ltendue du cosmos !
 
 Lamontagne, Robert, (2015-04-13), La recherche de la vie l'extrieur du systme solaire Les Sceptiques du Qubec, Centre humaniste, 1225 boul. Saint-Joseph Est
Sommes-nous seuls dans lUnivers ? est probablement lune des questions qui fascinent le plus lhumanit depuis la nuit des temps. Or, grce aux progrs technologiques rcents et venir, les astronomes estiment que la rponse pourrait survenir au cours de la prochaine dcennie. Prs de 2000 plantes extrasolaires ont t identifies ce jour, dont quelques-unes semblables la Terre. De nouveaux outils tels que TESS, SpIROU et JWST, le successeur du tlescope spatial Hubble, permettront d'en reprer plusieurs dizaines d'autres et d'analyser la composition chimique de leur atmosphre. Les astronomes de l'UdeM sont dans le peloton de tte de cette course. Serons-nous capables dy dcouvrir distance les signes dune activit biologique, preuve de lexistence de la vie ailleurs que sur notre plante ?
 
 Lamontagne, Robert, (2015-03-28), Croyez-vous aux OVNIs ? Pavillon Velan, Domaine Saint-Bernard, Mont-Tremblant
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Guillot, Sebastien, (2015-01-15), Public Astro Night: "Are we there yet? Climbing the rungs of the cosmic ladder" Pavillon Rutherford de l'Universit McGill (3600 rue University).

La confrence publique (en anglais) sera suivi d'observations du ciel toil et d'une visite du laboratoire de cosmologie de McGill.
 
 Lamontagne, Robert, (2015-01-09), La recherche de la vie l'extrieur du systme solaire G-415, Pavillon Roger-Gaudry, Universit de Montral
Sommes-nous seuls dans l'Univers? est probablement l'une des questions qui fascinent le plus l'humanit depuis la nuit des temps. Or, grce aux progrs technologiques rcents et venir, les astronomes estiment que la rponse pourrait survenir au cours de la prochaine dcennie. Prs de 2000 plantes extrasolaires ont t identifies ce jour, dont quelques-unes semblables la Terre. De nouveaux outils tels que TESS, SpIROU et JWST, le successeur du tlescope spatial Hubble, permettront d'en reprer plusieurs dizaines d'autres et d'analyser la composition chimique de leur atmosphre. Les astronomes de l'UdeM sont dans le peloton de tte de cette course. Serons-nous capables d'y dcouvrir distance les signes d'une activit biologique, preuve de l'existence de la vie ailleurs que sur notre plante?
 
 Lamontagne, Robert, (2014-09-24), Entre art et science - Le rle des images astronomiques dans l'histoire Muse national des beaux-arts du Qubec, Parc des Champs-de-bataille
Lastronomie est avant tout une science dobservation o les reprsentations du cosmos servent dappui largumentation scientifique. Toutefois, cause de leur beaut, de leur esthtisme et des motions quelles suscitent, les images astronomiques ont t frquemment utilises dautres fins. Ainsi, depuis les esquisses traces par Galile au dbut du 17me sicle jusquaux photographies tires des grands observatoires contemporains tel le tlescope spatial Hubble, les images astronomiques assument un autre rle en tant au centre dun norme effort de vulgarisation qui vise forger un lien entre la communaut scientifique et le public. Les images astronomiques sont aussi souvent intgres diverses pratiques artistiques ou sociales, parfois assez loignes de leur vocation scientifique initiale. Au fil du temps, lutilisation de ces images a non seulement altr notre perception du cosmos mais aussi celle de la place que nous y occupons. Au cours de cette confrence, je prsenterai quelques exemples de ces images qui ont chang le monde!
 
 Ferdman, Robert, (2014-09-18), Public Astro Night: Discovering radio blips and blasts: from pulsars to fast radio bursts Pavillon Rutherford de l'Universit McGill (3600 rue University)
La confrence publique (en anglais) sera suivi d'observations du ciel toil et d'une visite du laboratoire de cosmologie de McGill.
 
 Lamontagne, Robert, (2014-08-23), Histoires de lune, histoires de vie Domaine St-Bernard, Mont-Tremblant
Depuis que des hommes ont march sur la Lune il y a plus de 40 ans, nous avons limpression de tout connatre de notre satellite naturel. Or il nen est rien! Non seulement la Lune est-elle lie lhistoire de lhumanit, mais elle a certainement jou un rle dans lvolution de la vie dans son ensemble sur notre plante. Peut-tre est-elle mme lorigine de la vie! Au cours de cette confrence je dcrirai quelques-uns des liens que lon peut tisser entre la Lune et la vie sur Terre.
 
 Ferdman, Robert, (2014-08-21), Public Astro Night: Discovering radio blips and blasts: from pulsars to fast radio bursts Pavillon Rutherford de l'Universit McGill (3600 rue University)
La confrence publique (en anglais) sera suivi d'observations du ciel toil et d'une visite du laboratoire de cosmologie de McGill
 
 Hlavacek-Larrondo, Julie, (2014-07-22), 15 years of Chandra: The Big, Bad & Beautiful Universe with Chandra https://plus.google.com/u/0/events/ca4719jcjkfo1b1nfrvsdsmg9j4
In fifteen years of operation, the Chandra X-ray Observatory has given us a view of the universe that is largely hidden from telescopes sensitive only to visible light. Chandra has captured galaxy clusters - the largest gravitationally bound objects in the universe - in the process of forming, and provided the best evidence yet that the cosmos is dominated by a mysterious substance called dark matter. Join us on Tuesday, July 22, at 3 p.m. EDT for a celebration of the 15th anniversary of Chandra X. Three accomplished scientists, Steve ODell, Harvey Tananbaum, Julie Hlavacek-Larrondo and Scott Wolk will discuss scientific highlights of the mission and show examples of beautiful Chandra images. You may submit questions on Twitter and Google+ in advance and during the Hangout using the hashtag #askNASA #Chandra15
 
 Naud, Marie-Eve, (2014-07-09), Kavli Foundation Google Hangout on the hunt for planets beyond our solar system http://www.kavlifoundation.org/science-spotlights/spotlight-live-hunt-other-worlds-heats
Planet-hunting telescopes have recently taken a huge leap in their ability to find exoplanets, or planets orbiting other stars. In just the past six months, astronomers have announced the discovery of more than 700 such worlds, bringing the total to more than 1700. These discoveries include the first Earth-size planet found in whats called the habitable zone of a star, where liquid water could exist; the oldest known planet that could support life; and the first rocky mega-Earth, a planet thats much like Earth except that its 17 times more massive. On Wednesday, July 9, from 15:00 until 15:30 pm EDT, three exoplanet hunters will come together discuss the discovery boom, consider the next steps in the hunt for habitable worlds, and ponder the odds of finding life on another planet.
 
 Kaspi, Victoria M., (2014-04-24), Inflation, the Big Bang, and Gravitational Waves: A Panel Discussion on the Results of the BICEP2 Telescope with Profs. Brandenberger, Dobbs and Kaspi Rutherford Physics Building at McGill University. 3600 rue University
 
 Limoges, Marie-Michle, (2014-03-20), La cartographie de l'Univers les ges Universit McGill

On doit les grandes dcouvertes astronomiques d'autrefois la patience et la minutie des observateurs tels que Bayer, Messier, Shapley et Hubble. Leur talent pour consigner leurs observations par crit a men, entre autres, au premier atlas des constellations, au clbre catalogue d'objets astronomiques, la mesure de la taille de la Voie Lacte et la dcouverte que notre Univers est en expansion. Les perces technologiques telles que la camra Schmidt et les plaques photographiques ont par la suite permis de sonder le ciel sur de grandes rgions, et de plus en plus profondment. Finalement, avec l're des dtecteurs digitaux, des projets tel que le Sloan Digital Sky Survey peuvent dresser des cartes des galaxies lointaines, et fournir un portrait des structures grande chelle dans l'Univers.

Que nous apprennent les cartes que nous dressons que notre Univers? Quelles grandes dcouvertes doit-on au fait de consigner l'emplacement, le mouvement, les interactions et l'volution de millions d'objets astronomiques ? Quelles connaissances les projets tels que le relev Gaia vont-ils nous apporter ?


 
 Lamontagne, Robert, (2014-03-19), Croyez-vous aux OVNIs ? Cosmodme de Laval, 2150, autoroute des Laurentides
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2014-03-13), Croyez-vous aux OVNIs ? Sceptiques du Qubec, Centre St-Pierre, 1212 Panet, Montral, informations: http://www.sceptiques.qc.ca/activites/conferences
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2014-03-06), Exoplantes - Bienvenue au zoo! Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke, 225 rue Frontenac, Sherbrooke, Qc
ce jour, plus de 1000 exoplantes ont t dcouvertes et quelques milliers de candidates additionnelles sajouteront probablement la liste dici peu. Les astronomes ont longtemps pens que notre systme solaire avec ses petites plantes rocheuses comme Vnus, Mars ou la Terre proches du Soleil et les gantes gazeuses plus loignes et froides comme Jupiter ou Saturne, tait la norme. Or, les nouveaux systmes plantaires nous surprennent par leur diversit. On y trouve des Jupiter-chaudes , des super-terres et mme des plantes-ocan ! Je passerai en revue ce zoo plantaire tonnant et discuterai de la possibilit quun de ces mondes puisse abriter la vie.
 
 Holder, Gil, (2014-02-20), "Does this Dark Matter Make my Galaxy Look Fat?" Au pavillon Rutherford de l'Universit McGill
 
 Dobbs, Matt, (2014-01-16), CHIME: a new Canadian radio telescope for mapping the Universe in 3D McGill Physics Department - 3600 Rue University
Confrence publique (en anglais) suivie d'observations du ciel toil et du laboratoire CHIME
 
 Ghez, Andrea, (2013-11-21), The Monster at the Center of the Milky Way Stephen Leacock Building, 855 Sherbrooke W, Montral, Leacock Auditorium Room 132

Discover how Andrea Ghez and her team use the world's most powerful telescopes and next-generation imaging technology to peer into the center of our galaxy with more resolving power than ever before. By studying the motions of stars, Professor Ghez provides the best evidence that supermassive black holes exist, challenging our knowledge of fundamental physics and suggesting that most, if not all, galaxies harbor such objects at their cores. Her work has also shown that the environment near a central supermassive black hole looks nothing like what was expected. In the near future, she hopes to test Einstein's theory of relativity, as well as theories of galaxy formation and evolution confronting time-honored hypotheses.

Note: The AstroMcGill outreach group will organize observations of the night-sky following the lecture (weather permitting).
 

 Lamontagne, Robert, (2013-11-20), Exoplantes - Bienvenue au zoo ! Club Mars de Lvis
ce jour, plus de 900 exoplantes ont t dcouvertes et quelques milliers de candidates additionnelles sajouteront probablement la liste dici peu. Les astronomes ont longtemps pens que notre systme solaire avec ses petites plantes rocheuses comme Vnus, Mars ou la Terre proches du Soleil et les gantes gazeuses plus loignes et froides comme Jupiter ou Saturne, tait la norme. Or, les nouveaux systmes plantaires nous surprennent par leur diversit. On y trouve des Jupiter-chaudes , des super-terres et mme des plantes-ocan ! Je passerai en revue ce zoo plantaire tonnant et discuterai de la possibilit quun de ces mondes puisse abriter la vie.
 
 Hernandez, Olivier, (2013-11-20), le Zoo Extragalactique Cosmodme de Laval

Qui rve dentreprendre un voyage qui lentranera aux confins de lespace et au cur de la matire, du dbut des temps jusqu des milliards dannes dans le futur?

Non, ce nest pas une invitation embarquer dans le futur vaisseau spatial MARS ONE, mais plutt attacher sa ceinture sur son sige au Cosmodme de Laval et se prparer pour visiter le zoo extragalactique de notre Univers.

Lors de cette soire, nous prendrons notre envol et nous dcouvrirons les merveilles qui composent notre univers en dehors de notre propre galaxie. Nous suivrons la formation et des galaxies, en essayant de comprendre comment les astrophysiciens tentent de percer leur mystres.

Des nuages de Magellan aux plus lointains quasars de notre Univers, nous braverons les lois de la physique (en les sublimant quelques fois) pour dresser un portrait de la foule exotique prsente.
 

 Lamontagne, Robert, (2013-11-07), Croyez-vous aux OVNIs ? Salle du Conseil de lHtel de Ville de Repentigny, 435 boul. Iberville, Repentigny
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2013-09-29), Exoplantes - Bienvenue au zoo ! Congrs de la FAAQ, Domaine Saint-Bernard, Mont-Tremblant
ce jour, plus de 900 exoplantes ont t dcouvertes et quelques milliers de candidates additionnelles sajouteront probablement la liste dici peu. Les astronomes ont longtemps pens que notre systme solaire avec ses petites plantes rocheuses comme Vnus, Mars ou la Terre proches du Soleil et les gantes gazeuses plus loignes et froides comme Jupiter ou Saturne, tait la norme. Or, les nouveaux systmes plantaires nous surprennent par leur diversit. On y trouve des Jupiter-chaudes , des super-terres et mme des plantes-ocan ! Je passerai en revue ce zoo plantaire tonnant et discuterai de la possibilit quun de ces mondes puisse abriter la vie.
 
 Lamontagne, Robert, (2013-09-28), Croyez-vous aux OVNIs ? Congrs de la FAAQ, Domaine Saint-Bernard, Mont-Tremblant
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2013-09-23), Exoplantes - Bienvenue au zoo ! Chalet du Parc St-Charles, 88 Av. St-Charles, Dorval
ce jour, plus de 900 exoplantes ont t dcouvertes et quelques milliers de candidates additionnelles sajouteront probablement la liste dici peu. Les astronomes ont longtemps pens que notre systme solaire avec ses petites plantes rocheuses comme Vnus, Mars ou la Terre proches du Soleil et les gantes gazeuses plus loignes et froides comme Jupiter ou Saturne, tait la norme. Or, les nouveaux systmes plantaires nous surprennent par leur diversit. On y trouve des Jupiter-chaudes , des super-terres et mme des plantes-ocan ! Je passerai en revue ce zoo plantaire tonnant et discuterai de la possibilit quun de ces mondes puisse abriter la vie.
 
 Rutledge, Robert E., (2013-08-15), Black Holes: From A to Y (in english/en anglais) Pavillion Rutherford de Physique de McGill. 3600 rue University.

Le public sera invit observer le ciel toil l'Observatoire MacPherson de McGill aprs la confrence. // The public will be invited to observe the wonders of the night sky at the MacPherson Observatory after the lecture.
 
 Lamontagne, Robert, (2013-07-20), Croyez-vous aux OVNIs ? Domaine Saint-Bernard, Mont-Tremblant
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lynch, Ryan, (2013-07-18), NANOGrav: Opening a New Frontier in Astronomy (confrence en anglais)
Rutherford Physics Building at McGill University. 3600 rue University

La confrence publique sera suivi d'observations du ciel toil sur le toit du dpartement de physique de McGill, et d'une visite du laboratoire de cosmologie exprimentale.
 
 Lamontagne, Robert, (2013-07-12), Exoplantes - Bienvenue au zoo ! AstroLab du Mont-Mgantic, Notre-Dame-des-Bois
ce jour, prs de 900 exoplantes ont t dcouvertes et quelques milliers de candidates additionnelles sajouteront probablement la liste dici peu. Les astronomes ont longtemps pens que notre systme solaire avec ses petites plantes rocheuses comme Vnus, Mars ou la Terre proches du Soleil et les gantes gazeuses plus loignes et froides comme Jupiter ou Saturne, tait la norme. Or, les nouveaux systmes plantaires nous surprennent par leur diversit. On y trouve des Jupiter-chaudes , des super-terres et mme des plantes-ocan ! Je passerai en revue ce zoo plantaire tonnant et discuterai de la possibilit quun de ces mondes puisse abriter la vie.
 
 Simard, Gabrielle, (2013-06-20), Neutrinos: les messagers invisibles du cosmos Rutherford Physics Building at McGill University. 3600 rue University
 
 Cumming, Andrew, (2013-05-23), In Search for New Worlds: the Diverse Properties of Exoplanets Rutherford Physics Building at McGill University. 3600 rue University
 
 Dufour, Patrick, (2013-05-22), Du cimetire stellaire aux plantes terrestres: La chimie des toiles mortes nous rvle ses secrets Cosmodme de Laval, 2150 autoroute des Laurentides
 
 Hezavehe, Seyed-Yashar, (2013-04-18), Looking Through the Largest Telescopes of the Universe (en anglais) Dpartement de Physique. Pavilion Rutherford. McGill University. 3600 rue University. Salle 103
For almost two decades, the Hubble Space Telescope has been continuously opening our eyes to some of the most beautiful images of the universe. But now ALMA, a new, revolutionary instrument has started observing the sky. With its 66 interconnected telescopes, ALMA has a tremendous power to reveal the previously invisible components of our universe with unprecedented detail. But that is not the main topic of this lecture. Here we look through telescopes that are more than sextillion (a billion trillions) of times larger than ALMA, and the Hubble Space Telescope. These telescopes are some of the most massive galaxies of our universe which magnify the images of other, more distant galaxies, thanks to their gravity, which bends the light of the distant galaxies, just like a glass lens in a telescope. These galaxies are the largest natural telescopes of the universe, and astronomers, like myself, combine the power of ALMA and these "gravitational lenses" to observe some of the faintest and most distant objects of the universe, more than 12 billion light years away!
 
 Bender, Amy, (2013-03-21), The South Pole Telescope: Observing the Infant Universe from the End of the World (en Anglais) Dpartement de Physique. Pavilion Rutherford. McGill University. 3600 rue University. Salle 103
 
 Lamontagne, Robert, (2013-02-21), Croyez-vous aux OVNIs ? Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke, 225 rue Frontenac, Sherbrooke, Qc
La recherche de la vie extraterrestre est lun des problmes qui fascinent le plus le grand public. Cette recherche soulve invitablement la question des OVNIs et des visiteurs extraterrestres sur notre plante. preuve, le nombre douvrages et de sites internet ddis cette hypothse est vritablement astronomique! Or, malgr de nombreux tmoignages, la plupart des chercheurs y accordent peu de crdibilit. Pourquoi est-ce le cas ? Do vient le mythe des OVNIs et pourquoi est-il si persistant ?
 
 Lamontagne, Robert, (2013-01-31), Terre cherche autres terres Collge Mont Saint-Louis, 1700 Henri-Bourassa, Montral
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 850 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 2740 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-12-18), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythe ou ralit glise Saint-Albert-le-Grand, 2715 chemin de la Cte-Sainte-Catherine, Montral
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-12-06), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythe ou ralit Centre multifonctionnel Francine Gadbois (Salles B et C), 1075 rue Lionel-Daunais, Boucherville, QC
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-12-06), La fin du monde Mythes et ralit Espace culturel de Magog, 90 rue Saint-David, Magog (Qc)
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Mais qu'en est-il rellement? Quel est le destin de la vie sur notre plante ? Quel est le destin de la Terre ?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-11-22), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythe ou ralit Salle du Conseil de lHtel de Ville de Repentigny, 235 boul. Iberville, Repentigny
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Chi-Yung Ng, Stephen, (2012-11-15), Cosmic Fireworks: Supernova Explosions and Their Aftermaths (en anglais) Dpartement de Physique. Pavilion Rutherford. McGill University. 3600 rue University. Salle 103
 
 Lamontagne, Robert, (2012-11-13), Je pense donc ... l'Univers est en expansion! Cosmodme de Laval, 2150 autoroute des Laurentides
Lvolution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement lvolution biologique des plantes et des animaux, mais aussi lvolution physique des toiles et des plantes, de mme que lvolution culturelle des socits et de leurs inventions. laide de quelques principes de base je tenterai de montrer que lapparition et lvolution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de lexpansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2012-10-31), Terre cherche autre terre Cegep de Ste-Foy, salle La Margelle, Qubec
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 830 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 2321 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-10-19), L'quation de Drake ou la mtrique de l'ignorance Centre d'tudes collgiales de Lac-Mgantic, 3800, Cousineau, Lac-Mgantic
La recherche de la vie extraterrestre est l'un des problmes qui fascine le plus le grand public. Depuis quelques dizaines d'annes, plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Parmi ceux-ci, le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est probablement le plus connu de tous. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances, par le biais de leurs missions dans le domaine des ondes radios. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom "d'quation de Drake". La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la "solution" de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? Est-ce que l'quation est approprie au problme de la vie extraterrestre ?
 
 Webb, Tracy, (2012-10-18), All the Colours the Eye Can't See: studying the universe with different kinds of light Pavillon Rutherford Physics (Salle 103), McGill University, 3600 rue University
 
 Archibald, Anne, (2012-09-20), Radio Astronomy McGill University Rutherford Physics Building 3600 rue University
 
 Kaspi, Victoria M., (2012-07-19), The Cosmic X-ray Sky Rutherford Physics Building (Room 112), McGill University
Presentation en anglais

X-ray astronomy probes some of the most violent and dramatic cosmic events in the sky. Multiple X-ray space telescopes are presently in orbit, with the latest addition, NASA's NuSTAR mission, having been launched this past June. In this talk I will describe NuSTAR and other X-ray missions as well as what they are teaching us about the cosmos.
 
 Kennedy, James, (2012-06-21), Cosmology: The History and Nature of our Universe
Rutherford Physics Building (Room 112), McGill University
Presentation en anglais

Cosmology, the study of the nature of our universe, is one of the oldest disciplines of study in the world. More than 2000 years ago, astronomers of ancient civilizations began cataloging objects they observed in the night sky with the naked eye. With the invention of the telescope and the subsequent development of various observation techniques, astronomers were able to see farther in space and time. Recently, our understanding of the universe has undergone a complete revolution. We now believe that our universe originated in a 'big bang', a infinitesimally small point, called "singularity", that underwent rapid expansion. This expansion caused the universe to cool and resulted in the formation of all the astrophysical structure we observe today. Yet there remains a lot of unanswered questions. Roughly 70% of the universe is made up of dark energy. Dark matter makes up another 25%, leaving all normal matter, the type we are made of, to add up to less than 5%. We know this mysterious dark energy and dark matter exist, yet we still do not know what they are. I will present an overview of the current state of cosmology, and explain how astronomical observations have shaped our current model of the universe. I will also present some experiments at McGill University that aim to answer some of these open questions in cosmology.
 
 Hanna, David, (2012-05-24), Very-High-Energy Gamma-Ray Astronomy Rutherford Physics Building (Room 112), McGill University
The history of astrophysics has seen rapid progress every time a new window in the electromagnetic spectrum has been opened. The latest of these windows is that of very-high-energy (VHE) gamma rays, where the photons have energies in excess of 100 GeV. Such radiation comes from violent processes in objects such as supernova remnants, located within our galaxy, and from more distant sources like active galactic nuclei. Collecting and measuring VHE gamma rays requires apparatus and techniques that are more similar to particle physics experiments than traditional astronomy telescopes. I will discuss the scientific motivation for VHE astronomy and describe how it is done, with an emphasis on the VERITAS project in which McGill plays a leading role.
The public lecture will be folllowed by observations at the MacPherson observatory (on the roof of the physics building).

 
 Turbide, Luc, (2012-05-19), Observer c'est bien mais comprendre ce qu'on observe, c'est mieux! ROC: Domaine et spas des pignons rouges St Romain
Je vais faire le tour des objets les plus souvent observs l'oeil ou au tlescope amateur et essayer d'expliquer la physique qui se cache sous ces merveilles de la nature.
 
 Limoges, Marie-Michle, (2012-05-16), Le recensement cosmique de Bayer Gaia Cosmodme, Laval
On doit les grandes dcouvertes astronomiques d'autrefois la patience et la minutie des observateurs tels que Bayer, Messier, Shapley et Hubble. Leur talent pour consigner leurs observations par crit a men, entre autres, au premier atlas des constellations, au clbre catalogue d'objets astronomiques, la mesure de la taille de la Voie Lacte et la dcouverte que notre univers est en expansion. Les perces technologiques telles que la camra Schmidt et les plaques photographiques ont par la suite permis de sonder le ciel sur de grandes rgions, et de plus en plus profondment. Finalement, avec l're des dtecteurs digitaux, des projets tel que le Sloan Digital Sky Survey peuvent dresser des cartes des galaxies lointaines, et fournir un portrait des structures grande chelle dans l'univers. Que nous apprennent les cartes que nous dressons que notre Univers ? Quelles grandes dcouvertes doit-on au fait de consigner l'emplacement, le mouvement, les interactions et l'volution de millions d'objets astronomiques ? Quelles connaissances les projets tels que le relev Gaia vont-ils nous apporter ?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-05-02), Terre cherche autre terre Club d'astronomie Saint-Georges de Beauce, 1055, 116e rue St-Georges de Beauce
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 760 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 2321 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2012-04-19), Terre cherche autre terre, Universit McGill, Room-112 Rutherford building, 3600 University
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 760 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 2321 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lynch, Ryan, (2012-03-22), Pulsars: Unlocking the Secrets of Nature's Extremes, Rutherford Physics Building (Bell Room), McGill University
When stars more massive than our Sun end their lives, they may form a neutron star. These fascinating stellar remains are the densest objects that we can directly observe and are close to becoming black holes. Most of the neutron stars that we know of manifest themselves as "pulsars", so-called because they send out out beams of radiation, acting like interstellar lighthouses. Since they were discovered in 1967, pulsars have been responsible for 2 Nobel prizes and have allowed us to test our understanding of general relativity, quantum mechanics, and other areas of astrophysics in extreme environments that could never be recreated on Earth. I will talk about some of the most intriguing discoveries that have come from studying pulsars (and their close cousins, the magnetars). I will also discuss some of the exciting new realms of physics that pulsars will give us access to in the coming decade. In particular, I will highlight the groundbreaking research being conducted at McGill University.
 
 Lamontagne, Robert, (2012-01-13), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Sceptiques du Qubec, Centre St-Pierre, 1212 Panet, Montral
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-11-29), Terre cherche autre terre CECLM, 3800, Cousineau, Lac-Mgantic
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 600 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 1235 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-11-24), Terre cherche autre Terre Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke, 225 rue Frontenac, Sherbrooke, Qc
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 600 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 1235 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Dufour, Patrick, (2011-11-17), Du cimetire stellaire aux plantes terrestres: La chimie des toiles mortes nous rvle ses secrets. Muse de la Nature et des Sciences, Sherbrooke
 
 Lamontagne, Robert, (2011-11-16), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Maison du citoyen, 955 Grande Alle, Boisbriand Qc
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-10-20), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Centre des jeunes, 101 av. Parent, Ottawa
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-07-16), Terre cherche autre Terre Pavillon d'astronomie Velan, Domaine Saint-Bernard, 545 chemin Saint-Bernard, Mont-Tremblant, (819)425-3588.
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 550 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 1235 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-05-11), Terre cherche autre Terre Cosmodme de Laval, 2150, autoroute des Laurentides
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 540 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 1235 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-05-01), Terre cherche autre Terre Club d'astronomie des moulins, cole secondaire Des Rives, 400 Monte Dumais, Terrebonne
Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 540 plantes extrasolaires. Rcemment, lquipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 1235 candidates additionnelles, dont certaines pourraient savrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capable dy dcouvrir distance une activit biologique, preuve de lexistence dune forme de vie?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-04-29), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Centre Alain-Pag, 10 Pierre-de-Coubertin, Saint-Charles-Borrome (Joliette), Qc
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-04-13), Les Belles Soires "2012 Quen disent les mythes ? Que nous rvlent les toiles ?" Universit de Montral - 3200 Jean-Brillant
Selon le calendrier maya, la fin du monde est prvue pour dcembre 2012... Du moins, cest une information que lon trouve frquemment dans les mdias et sur Internet. Mais quen est-il rellement ? Les dcouvertes des dernires dcennies ont montr que la civilisation des Maya fut lune des plus remarquables de lAmrique prcolombienne en crant, entre autres, un des calendriers les plus prcis de lhumanit. Cependant, un seul des 10 000 textes mayas dcods ce jour fait rfrence la fin dun cycle en 2012. Cette confrence propose un survol de lhistoire de cette civilisation. Nous ferons ensuite le point sur les liens entre le calendrier maya et les prdictions catastrophiques de 2012. Que nous rvlent les toiles ? Quelles sont les menaces, quelle est la part de vrit dans les mythes mayas et, surtout, doit-on croire les prophtes de malheur ?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-03-26), La rserve de ciel toil du mont Mgantic Une heure pour la Terre - 4626 Sherbrooke O., Montral
 
 Lamontagne, Robert, (2011-03-17), Terre cherche autre Terre Coeur des sciences de l'UQAM, Amphithtre (SH-2800) du pavillon Sherbrooke de l'UQAM, 200 Sherbrooke ouest, Montral
Existe-t-il une me soeur pour la Terre ? Depuis prs de 15 ans, les astronomes ont identifi plus de 525 plantes extrasolaires. Rcemment, l'quipe scientifique du tlescope spatial Kepler a mme publi une liste de 1235 candidates additionnelles, dont certaines pourraient s'avrer tre des copies de la Terre. Serons-nous capables d'y dcouvrir distance une activit biologique, preuve de l'existence d'une forme de vie?
 
 Charbonneau, Paul, (2011-03-16), Activit solaire et mto spatiale Cosmodme de Laval (salle de projection)
Plusieurs phnomnes ruptifs solaires ont une influence importante sur les trs hautes couches de l'atmosphre terrestre. Dans le cadre de cette prsentation, je ferai un bref survol de la vaste gamme de phnommes dfinissant l'activit solaire, et dcrirai leurs impacts sur diverses infrastructures technologiques, autant en orbite qu'au sol.
 
 Lamontagne, Robert, (2011-02-23), La vie dans le systme solaire Centre Culturel de Sorel-Tracy, 3015, place des Loisirs, Sorel-Tracy
Notre plante est le seul endroit dans lUnivers o lon sait que la vie existe. Quen est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit quil y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Lamontagne, Robert, (2011-02-17), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke, 225, rue Frontenac, Sherbrooke, Qc
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur l'internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Charbonneau, Paul, (2011-02-14), Club d'Astronomes Amateurs de Boucherville: Activit Solaire et Changements Climatiques.
 
 Charbonneau, Paul, (2011-02-10), Confrence, semaine de la physique: Activit Solaire et Mto Spatiale. cole Polytechnique
 
 Lamontagne, Robert, (2010-12-14), L'quation de Drake ou la mtrique de l'ignorance Club d'astronomie Jupiter - Universit du Qubec Trois-Rivires, Pavillon de la sant, Salle 1806
La recherche de la vie extraterrestre est l'un des problmes qui fascine le plus le grand public. Depuis quelques dizaines d'annes, plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Parmi ceux-ci, le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est probablement le plus connu de tous. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances, par le biais de leurs missions dans le domaine des ondes radios. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom "d'quation de Drake". La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la "solution" de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? Est-ce que l'quation est approprie au problme de la vie extraterrestre ? C'est ces questions et quelques autres que je tenterai de rpondre dans le cadre de cette confrence.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-12-06), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Club d'astronomie CAPRICE - Cinma du Lac-Mgantic, 1977 route 161, Frontenac (819)583-4878
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Turbide, Luc, (2010-12-01), Les 20 ans de Hubble: La 3ime rvolution de l'astronomie moderne. Club d'astromie SGB (Cgep St-Georges de Beauce, local C-255)
Je vous conterai l'histoire de ce grand tlescope, l'histoire d'une vraie rvolution. Malgr ses 20 annes, Hubble reste toujours la fine pointe de l'astronomie moderne, grce ses images toujours spectaculaires. De plus, il navigue en tte de ligne avec les tlescopes gants de 8 et 10 mtres. Cette confrence se veut un dossier complet de l'historique de cet instrument, de sa naissance sa mort annonce et ce, en passant videmment par une revue de quelques images plus exceptionnelles les unes que les autres.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-12-01), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Institut Armand-Frappier, 531 Blvd des Prairies, Laval
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Charbonneau, Paul, (2010-11-21), CEGEP Bois-de-Boulogne: Activit Solaire et Mto Spatiale.
 
 Turbide, Luc, (2010-11-20), Les 20 ans de Hubble: La 3ime rvolution de l'astronomie moderne. 2700 Rue Jean-Charles-Bonenfant, Boisbriand
Je vous conterai l'histoire de ce grand tlescope, l'histoire d'une vraie rvolution. Malgr ses 20 annes, Hubble reste toujours la fine pointe de l'astronomie moderne, grce ses images toujours spectaculaires. De plus, il navigue en tte de ligne avec les tlescopes gants de 8 et 10 mtres. Cette confrence se veut un dossier complet de l'historique de cet instrument, de sa naissance sa mort annonce et ce, en passant videmment par une revue de quelques images plus exceptionnelles les unes que les autres.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-11-18), Je pense donc ... l'Univers est en expansion! Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke, 225, rue Frontenac, Sherbrooke, Qc
Lvolution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement lvolution biologique des plantes et des animaux, mais aussi lvolution physique des toiles et des plantes, de mme que lvolution culturelle des socits et de leurs inventions. laide de quelques principes de base je tenterai de montrer que lapparition et lvolution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de lexpansion de lUnivers.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-11-11), Je pense donc ... l'Univers est en expansion! UTA - Centre culturel, 17700 Val d'espoir, Mirabel
Lvolution, au sens large du terme, est devenue au cours des dernires annes un concept unificateur trs important dans presque toutes les disciplines scientifiques non seulement lvolution biologique des plantes et des animaux, mais aussi lvolution physique des toiles et des plantes, de mme que lvolution culturelle des socits et de leurs inventions. laide de quelques principes de base je tenterai de montrer que lapparition et lvolution de la vie, sur la Terre ou ailleurs, dpendent ultimement de lexpansion de lUnivers.
 
 Drissen, Laurent, (2010-11-10), Histoire de la formation stellaire dans l'Univers Club Vga, Cap-Rouge
 
 Lamontagne, Robert, (2010-11-04), La vie dans le systme solaire UTA - Centre culturel, 17700 Val d'espoir, Mirabel
Notre plante est le seul endroit dans lUnivers o lon sait que la vie existe. Quen est-il du reste de notre systme solaire ? La vie a-t-elle pu apparatre sur Mars ou Vnus, ou ailleurs ? En se basant sur la diversit du vivant sur la Terre que peut-on dire sur la possibilit quil y ait de la vie sur une autre plante ou lune de notre systme solaire ?
 
 Turbide, Luc, (2010-11-03), Les 20 ans de Hubble: La 3ime rvolution de l'astronomie moderne. CAAQ, Qubec, Domaine des Maizerets
Je vous conterai l'histoire de ce grand tlescope, l'histoire d'une vraie rvolution. Malgr ses 20 annes, Hubble reste toujours la fine pointe de l'astronomie moderne, grce ses images toujours spectaculaires. De plus, il navigue en tte de ligne avec les tlescopes gants de 8 et 10 mtres. Cette confrence se veut un dossier complet de l'historique de cet instrument, de sa naissance sa mort annonce et ce, en passant videmment par une revue de quelques images plus exceptionnelles les unes que les autres.
 
 Kaspi, Victoria M., (2010-10-28), The Cosmic Gift of Neutron Stars Oscar Peterson Concert Hall Concordia University 7141 Sherbrooke Street West, Montreal
Though thousands of light years away, neutron stars can act as precise cosmic beacons, a cosmic gift that sheds light on some of the most interesting problems in modern science. In this talk I will introduce these bizarre objects, and show how astronomers are using them to study topics which range from the origins of the Universe to the very nature of matter. Bien quelles se trouvent des milliers dannes-lumire, les toiles neutrons peuvent agir comme des balises cosmiques trs prcises. Vritables cadeaux de lespace, elles jettent la lumire sur certaines des questions les plus captivantes de la science moderne. Dans le cadre de cette communication, je prsenterai ces objets bizarres que sont les toiles neutrons, et dvoilerai comment les astronomes les utilisent pour tudier des sujets allant des origines de lUnivers la nature mme de la matire.
 
 Charbonneau, Paul, (2010-10-26), Projet Science-Plus (UdeM/FAS): Activit Solaire et Changements Climatiques.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-10-25), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Chalet du Parc St-Charles, 88 Av. St-Charles, Dorval
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2010-10-21), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Cgep de Drummondville
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Vincent, Alain, (2010-10-20), Physique de la voix et de l'audition CEGEP Edouard-Montpetit
 
 Lamontagne, Robert, (2010-10-07), Terre 2.0 ? UTA, Slection Laval, 3300 Blvd Le Carrefour, Laval
Depuis 15 ans, les astronomes ont identifi prs de 500 plantes extrasolaires. La majorit de ces dcouvertes est le fruit de techniques d'observations qui rvlent indirectement la prsence d'une ou plusieurs exoplantes au voisinage d'une toile. Cependant, au cours des dernires annes, quelques quipes ont russi l'exploit remarquable de photographier directement des systmes plantaires. Le jour est donc proche o nous pourrons reprer des plantes de la taille et de la masse de notre Terre la bonne distance de leur toile. La vie pourrait-elle apparatre sur ces nouvelles terres ? Si oui, comment pourrions-nous identifier l'activit biologique distance ?
 
 Artigau, tienne, (2010-10-06), Exoplantes et naines brunes Cosmodme de Laval (salle de projection)
Monsieur tienne Artigau, chercheur postdoctoral lUniversit de Montral qui fait ses recherches sur les exoplantes et les toiles de faible masse...
 
 Lamontagne, Robert, (2010-10-05), L'quation de Drake ou la mtrique de l'ignorance Centre de loisirs St-Mathieu, 7110 8e av., Montral
La recherche de la vie extraterrestre est l'un des problmes qui fascine le plus le grand public. Depuis quelques dizaines d'annes, plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Parmi ceux-ci, le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est probablement le plus connu de tous. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances, par le biais de leurs missions dans le domaine des ondes radios. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom "d'quation de Drake". La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la "solution" de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? Est-ce que l'quation est approprie au problme de la vie extraterrestre ? C'est ces questions et quelques autres que je tenterai de rpondre dans le cadre de cette confrence.
 
 Doyon, Ren, (2010-09-26), Le successeur du Tlescope Hubble : Le tlescope James Webb 35e Congrs de la Fdration des astronomes amateurs du Qubec Gatineau
 
 Turbide, Luc, (2010-09-25), Les dcouvertes astronomiques qubcoises et canadiennes 35e Congrs de la Fdration des astronomes amateurs du Qubec Gatineau
Depuis plus de 50 ans, des qubcois se sont illustrs dans le domaine de l'astrophysique. De la construction des plus gros observatoires au monde la premire photo d'un systme plantaire, les astronomes "made in Qubec" sont respects et recherchs. Je ferai donc un survol rapide des hommes et des femmes du Qubec qui ont marqu et qui marque encore au fer rouge l'astronomie l'chelle de la plante.
 
 Charbonneau, Paul, (2010-09-21), Club d'Astronomie de Mont-Tremblant: Activit Solaire et Changements Climatiques.
 
 Drissen, Laurent, (2010-09-15), Sursauts de formation stellaire,
de la nbuleuse d'Orion au Big bang Cosmodme de Laval (salle de projection)
Les toiles naissent dans d'immenses nuages molculaires au sein des galaxies. l'aide de magnifiques images en provenance de tlescopes terrestres et spatiaux, Laurent Drissen retracera l'histoire de la formation stellaire, d'aujourd'hui jusqu'aux premiers instants de l'Univers.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-09-14), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Cgep de Rimouski
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2010-09-01), L'quation de Drake ou la mtrique de l'ignorance Collge Andr-Grasset
La recherche de la vie extraterrestre est l'un des problmes qui fascine le plus le grand public. Depuis quelques dizaines d'annes, plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Parmi ceux-ci, le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est probablement le plus connu de tous. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances, par le biais de leurs missions dans le domaine des ondes radios. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom "d'quation de Drake". La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la "solution" de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? Est-ce que l'quation est approprie au problme de la vie extraterrestre ? C'est ces questions et quelques autres que je tenterai de rpondre dans le cadre de cette confrence.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-07-24), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Pavillon d'astronomie Velan, Domaine Saint-Bernard, 545 chemin Saint-Bernard, Mont-Tremblant, (819)425-3588.
Selon le calendrier Maya, la fin du monde est prvue pour le 21 dcembre 2012... du moins c'est ce qu'on retrouve frquemment dans les mdias et sur internet. Qu'en est-il rellement? Quel est le lien entre le calendrier des Mayas et cette prdiction catastrophique? Quelles sont les principales menaces prvues? Quelle est la part de ralit dans ces mythes? Doit-on croire les prophtes de malheur?
 
 Lamontagne, Robert, (2010-06-01), Les Mayas, Nibiru et la fin du monde en 2012 - Mythes et ralit Pavillon d'astronomie Velan, Domaine St-Bernard, Mont-Tremblant
 
 Dufour, Patrick, (2010-05-26), Les toiles atmosphre de carbone: de la gense de la dcouverte aujourd'hui. Cosmodme de Laval
Il a environ 3 ans je dcouvrais l'existence d'un nouveau type d'toiles dont l'atmosphre est presque exclusivement compose carbone (http://www.astro.umontreal.ca/~dufourpa/media.html). Cette dcouverte fut toute une surprise puisqu'une telle composition chimique en surface n'tait prvue par aucun scnario d'volution stellaire. Lentement face mais srement, nous commenons y voir un peu plus clair. Pour cette confrence, je prsenterai le cheminement qui m'a conduit cette dcouverte ainsi qu'un rsum de nos connaissances actuelle ces objets.
 
 Lamontagne, Robert, (2010-05-12), L'quation de Drake ou la mtrique de l'ignorance Cosmodme de Laval 2150, autoroute des Laurentides
La recherche de la vie extraterrestre est l'un des problmes qui fascine le plus le grand public. Depuis quelques dizaines d'annes, plusieurs programmes de recherche y sont d'ailleurs consacrs. Parmi ceux-ci, le programme SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) est probablement le plus connu de tous. Son objectif est de dcouvrir distance des civilisations extraterrestres, intelligentes et technologiquement avances, par le biais de leurs missions dans le domaine des ondes radios. Dans ce cas bien prcis, la recherche s'articule autour d'une formule connue sous le nom "d'quation de Drake". La probabilit de succs du programme SETI dpend en grande partie de la "solution" de cette quation. Quelle est l'origine de cette quation ? Quels paramtres sont bien cerns ? Quelles sont les incertitudes sur les autres ? Est-ce que l'quation est approprie au problme de la vie extraterrestre ? C'est ces questions et quelques autres que je tenterai de rpondre dans le cadre de cette confrence.
 
 Turbide, Luc, (2010-05-04), Un voyage de 13.4 milliards d'annes-lumire. Pavillon Velan 545, ch Saint-Bernard, Mont-Tremblant
Ouvrez bien grand vos yeux, nous ferons un voyage dans le cosmos. Le dpart est la plante Terre et la destination est le dbut des temps...
 
 Charbonneau, Paul, (2010-04-23), Club d'Astronomie de Lvis: Activit Solaire et Changements Climatiques.
 
 Vincent, Alain, (2010-02-02), ruptions solaires Centre de Loisirs St-Mathieu
 
 Dobbs, Matt, (2009-12-10), Measuring the fate of the universe from the bottom of the planet Plantarium de Montral, 1000 St-Jacques Ouest
Prof. Dobbs will outline the field of cosmology - the quest to understand the birth, evolution, and fate of the universe as a whole. He'll summarize the evidence for the Big Bang, and focus on measurements of the relic after-glow of the Big Bang, called the Cosmic Microwave Background Radiation. While describing the science, he'll share some of the adventure associated with working in the field of observational cosmology including telescopes launched aboard stratospheric balloons, on mountaintops 5000m above sea level, and at the South Pole.
 
 Turbide, Luc, (2009-12-05), L'automatisation des observations astronomiques Colloque CCD, Maison du citoyen, Boisbriand
 
 P. Bergeron, R. Doyon et R. Lamontagne, (2009-12-02), Le panel des Directeurs (changement de salle): CENTRE SOCIOCULTUREL, 480 Avenue Chavigny, Boisbriand
 
 Doyon, Ren, (2009-12-01), Les Belles Soires et Matines de l'Universit de Montral: la recherche de nouveaux mondes Pavillon 3200, rue Jean-Brillant
La recherche dune vie extraterrestre fascine lhumanit depuis des sicles. Un premier pas vers cette qute a t franchi en 1995 avec la dtection de la toute premire plante lextrieur de notre systme solaire : une exoplante gazeuse similaire Jupiter. Depuis, plus de 300 exoplantes ont t recenses, et lon a mme photographi quelques-uns de ces nouveaux mondes. Quavons-nous appris la suite de ces dcouvertes ? Les plantes sont-elles rares ? Notre systme solaire est-il unique ? Quelle est la prvalence des plantes rocheuses comme la Terre ? Peut-on envisager dy dtecter de la vie moyen terme ? Dambitieux projets sont en cours laide des plus grands tlescopes de la plante et dans lespace pour rpondre ces questions. Cette confrence grand public offre un survol de ce chapitre indit et exaltant de lastrophysique : la recherche de nouveaux mondes.
 
 Fontaine, Gilles, (2009-11-18), Les toiles naines blanches Les clubs d'astronomie de la couronne Nord, Htel de ville de Rosemre, 100 rue Charbonneau, Rosemre.
 
 Lamontagne, Robert, (2009-11-17), Terre 2.0 ? (Chibougamau) Auditorium de Chibougamau
 
 Turbide, Luc, (2009-11-13), "Un voyage de 13.4 milliards d'annes-lumire." Rimouski, QC
 
 Lamontagne, Robert, (2009-11-13), Terre 2.0 ? (Joliette) Polyvalente Thrse-Martin, 916 rue Ladouceur, Joliette
 
 Levin, Janna, (2009-11-12), International Year of Astronomy: Public Lecture Series - Black Holes Sing McGill University, Frank Dawson Adams Auditorium
Black holes may be heard but not seen. As the death state of a star, black holes emit no light. They are dark against the dark sky. But like mallets on a drum, black holes can ring out a song on space itself. Monumental Earth and space-based missions aim to record the songs from space for the first time thereby turning up the volume on the soundtrack to the Universe.
 
 Naud, Marie-ve, (2009-11-09), Une astronome fait de la recherche en astrobiologie Club d'astronomie Cassiope de Sillery - Centre Communautaire Nol-Brulart, 1229, du Chanoine-Morel, Qubec
 
 Charbonneau, Paul, (2009-11-07), Co-animation de deux ateliers sur l'astronomie, Forum International Science et Socit de l'ACFAS, CEGEP Limoilou, Qubec.
 
 Lamontagne, Robert, (2009-11-04), Terre 2.0 ? (Plantarium de Montral) Plantarium de Montral 1000 St-Jacques ouest
 
 Lamontagne, Robert, (2009-10-21), L'quation de Drake (Collge Andr-Grasset) Collge Andr-Grasset, 1001 Crmazie est, Montral
 
 Hernandez, Olivier, (2009-10-21), Tout sur le Fabry-Perot Les clubs d'astronomie de la couronne nord, 3235 St-Martin Est, Laval (local 009).
 
 Carroll, Sean, (2009-10-19), International Year of Astronomy: Public Lecture Series - The Origin of the Universe and the Arrow of Time McGill University, Stephen Leacock Building, room 132
One of the most obvious facts about the universe is that the past is different from the future. The world around us is full of irreversible processes: we can turn an egg into an omelet, but can't turn an omelet into an egg. Physicists have codified this difference into the Second Law of Thermodynamics: the entropy of a closed system always increases with time. But why? The ultimate explanation is to be found in cosmology: special conditions in the early universe are responsible for the arrow of time. I will talk about the nature of time, the origin of entropy, and how what happened before the Big Bang may be responsible for the arrow of time we observe today.
 
 Lamontagne, Robert, (2009-10-09), Terre 2.0 ? (Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke) Muse de la nature et des sciences de Sherbrooke, 225 rue Frontenac, Sherbrooke
 
 Francoeur, Myriam, (2009-09-26), Les tlescopes gants : o en sommes-nous? Congrs annuel de la Fdration des astronomes amateurs du Qubec
 
 Gianninas, Alexandros, (2009-09-23), Les clubs d'astronomie de la courone nord - Autopsie stellaire l'OMM
 
 Seager, Sara, (2009-09-21), International Year of Astronomy: Public Lecture Series - Origins and Aliens: The Search for Other Earths McGill University, Stephen Leacock Building, room 132
For thousands of years people have wondered, Are we Alone? With over 350 planets discovered to orbit nearby stars, the existence of exoplanets is firmly established. Astronomers are now able to routinely measure planetary sizes, masses, and atmospheres for a subset of hot, big exoplanets. The race to find habitable exoplanets is on with the realization that big Earths orbiting small stars can be both discovered and characterized with existing technology. Professor Seager will present highlights of recent exoplanet discoveries and discuss when we might find another Earth and what kinds of signs of life we are looking for.
 
 Lamontagne, Robert, (2009-09-15), Cgep de Rimouski - Terre 2.0?
 
 Lamontagne, Robert, (2009-09-15), Club d'astronomie de Rimouski - Terre 2.0?
 
 Robert, Jasmin, (2009-09-05), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - De la lunette de Galile aux tlescopes gants
 
 De Denus Baillargeon, Marie-Maude, (2009-08-29), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Pareilles, pas pareilles: la diversit des toiles
 
 Drissen, Laurent, (2009-08-22), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Splendeurs et misres des toiles massives
 
 Turbide, Luc, (2009-08-21), ROC 2009: Un voyage de 13.4 milliards d'annes-lumire.
 
 Malo, Lison, (2009-08-15), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Les yeux artificiels des astronomes
 
 Doyon, Ren, (2009-07-25), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Les premires images de plantes extra-solaires
 
 Gianninas, Alexandros, (2009-07-04), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Autopsie stellaire l'OMM
 
 Carignan, Claude, (2009-06-27), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Lumire sur la matire sombre
 
 Lamontagne, Robert, (2009-06-20), ASTROLab du mont Mgantic (Notre-Dame-des-Bois) - Terre 2.0?
 
 Turbide, Luc, (2009-06-17), Safari-photo dans l'Univers (Les Clubs de la couronne Nord, Rosemre)
 
 Lamontagne, Robert, (2009-06-16), cole de technologie suprieure (Montral) - Terre 2.0?
 
 Lamontagne, Robert, (2009-06-09), Club Mirabilis (Mont-Tremblant) - Terre 2.0?
 
 Lamontagne, Robert, (2009-05-30), Ordre des technologues en radiologie du Qubec (Laval) - L'astronomie des rayons-X et gamma: une nouvelle fentre sur l'Univers
 
 Lamontagne, Robert, (2009-05-20), Les clubs de la couronne Nord (Boisbriand) - Terre 2.0?
 
 Lamontagne, Robert, (2009-05-13), Sceptiques du Qubec (Montral) - L'quation de Drake
 
 Lamontagne, Robert, (2009-04-24), Collge Laflche (Trois-Rivires) - Terre 2.0?
 
 Lamontagne, Robert, (2009-04-16), Muse de la civilisation (Qubec) - Terre 2.0?
 
 Turbide, Luc, (2009-04-03), Safari-photo dans l'Univers Socit d'Astronomie du Plantarium de Montral
 
 Drissen, Laurent, (2009-04-02), Plantarium de Montral - Sursauts de formation stellaire,
de la nbuleuse d'Orion au Big bang
 
 Lamontagne, Robert, (2009-03-28), Ampersand U.McGill - Earth 2.0?
 
 Kaspi, Victoria M., (2009-03-18), Les clubs de la couronne Nord (Rosemre): La Diversit dans les toiles Neutrons
 
 Lamontagne, Robert, (2009-03-12), Plantarium de Montral - Terre 2.0?
 
 Naud, Marie-ve, (2009-03-03), Une astronome fait de la recherche en astrobiologie La Socit d'Astronomie de Montral, 7110, 8ime avenue, Montral
 
 Lamontagne, Robert, (2009-02-12), Collge Ahuntsic- Terre 2.0?
 
 Vincent, Alain, (2008-11-26), Dater les objets anciens College International Marie de France
 
 Charbonneau, Paul, (2008-11-13), Journe Sciences de la nature, CEGEP Grald Godin, Ste-Genevive (Montral): Activit solaire et Changement climatique.
 
 Lamontagne, Robert, (2008-11-12), Collge Andr Grasset - L'quation de Drake
 
 Joncas, Gilles, (2008-10-12), L'espace entre les toiles est-il vide? Heureusement que non! Fdration des astronomes amateurs du Qubec (rencontre annuelle)
 
 Turbide, Luc, (2008-08-05), Lac Echo 2008: Quand l'ombre claire la lumire
 
 Lamontagne, Robert, (2008-07-26), CAFTA - La dcouverte des mondes nouveaux
 
 Joncas, Gilles, (2008-07-05), L'espace entre les toiles est-il vide? Heureusement que non! Festival d'astronomie du mont Mgantic
 
 Turbide, Luc, (2008-06-10), cole secondaire de St-Jrome, "L'Univers en photo"
 
 Turbide, Luc, (2008-05-29), ROC 2008, 95 astronomes amateurs qubcois: Les toiles
 
 Lamontagne, Robert, (2008-05-13), Club Mirabilis - Je pense donc... l'Univers est en expansion
 
 Gianninas, Alexandros, (2008-05-06), "Du nouveau dans le domaine des toiles naines blanches" la Socit dAstronomie de Montral
 
 Lamontagne, Robert, (2008-04-08), SAPM - Je pense donc... l'Univers est en expansion
 
 Charbonneau, Paul, (2008-02-18), Inter-club astronomie, Laval/Boisbriand: Soleil et Changement climatique.
 
 Bergeron, Pierre, (2008-01-25), cole primaire Fernand-Seguin: Poursuivre ses rves
 
 Turbide, Luc, (2007-12-02), Astrophotographie, Universit de Ouagadougou, Burkina Faso
 
 Vincent, Alain, (2007-11-27), Dater les objets anciens Centre de Formation generale de La Croisee
 
 Charbonneau, Paul, (2007-11-09), Collge de Rosemont: Soleil et Changement climatique.
 
 Lamontagne, Robert, (2007-10-04), Bibl. Munic. Sorel -Tracy - La vie dans le systme solaire
 
 Drissen, Laurent, (2007-08-15), "Impacts", Observatoire de la dcouverte, Val-Blair
 
 Charbonneau, Paul, (2007-07-15), Projet SEUR, UdeM: trois confrences/animations, Soleil et changement climatique
 
 Charbonneau, Paul, (2007-06-15), cole primaire St-Clment, Montral: Les plantes
 
 Martel, Hugo, (2007-06-15), Confrence au club d'astronomes amateurs Vga
 
 Lamontagne, Robert, (2007-05-29), ROC - La plante Mars et ses conditions d'habitabilit
 
 Lamontagne, Robert, (2007-05-15), SAPM - La vie dans le systme solaire
 
 Drissen, Laurent, (2007-04-15), "volution des galaxies", club VGA, Cap-Rouge
 
 Drissen, Laurent, (2007-04-15), "De l'infiniment petit l'infiniment grand", Socit Royale d'Astronomie section Qubec
 
 Drissen, Laurent, (2007-04-15), "Poussires cosmiques", cole de Rochebelle, 60 tudiants
 
 Pineault, Serge, (2007-04-15), "L'hritage d'Einstein", Centre d'tudes collgiales de Montmagny
 
 Charbonneau, Paul, (2007-04-15), CEGEP de Drummondville: L'archoastronomie des Anassazi
 
 Charbonneau, Paul, (2007-04-15), CEGEP de Drummondville: soleil et changemnt climatique
 
 Wesemael, Franois, (2007-04-15), Cgep de St-Jean-sur-Richelieu
 
 Wesemael, Franois, (2007-04-15), Socit d'astronomie du Plantarium de Montral
 
 Pineault, Serge, (2007-04-11), "La vie dans l'Univers", St-Lawrence College, Qubec
 
 Pineault, Serge, (2007-03-19), "Tintin au pays des savants", CEGEP Garneau, Qubec
 
 Pineault, Serge, (2007-03-15), "La carrire de physicien", CEGEP Lauzon-Lvis
 
 Pineault, Serge, (2007-03-05), "Tintin au pays des savants", Expo-science de l'est du Qubec (La Pocatire)
 
 Moffat, Anthony, (2007-02-15), 4 clubs d'astronomie de la couronne nord, 65 astronomes amateurs
 
 Charbonneau, Paul, (2007-02-15), Socit d'astronomie du plantarium de Montral: Soleil et changement climatique
 
 Charbonneau, Paul, (2007-02-15), Socit d'Astronomie de Montral: Soleil et changemnt climatique
 
 Charbonneau, Paul, (2007-01-15), Dawson college, Montral: the role of the sun in climate change
 
 Martel, Hugo, (2006-12-15), Confrence au club d'astronomes amateurs Cassioppe
 
 Gianninas, Alexandros, (2006-12-07), "White dwarf stars: how and why we observe them" la Royal Astronomical Society of Canada
 
 Turbide, Luc, (2006-11-15), Club Cassiope de Qubec, 50 astronomes amateurs
 
 Wesemael, Franois, (2006-11-15), Clubs d'astronomie de Laval, de Rosemre et de Boisbriand
 
 Turbide, Luc, (2006-10-15), Club d'astronomie de Boisbriand, 26 astronomes amateurs
 
 Drissen, Laurent, (2006-10-15), "Splendeurs et misres des toiles massives", UTAQ (400 personnes)
 
 Charbonneau, Paul, (2006-10-15), Prsentation invite, NASA Solar cycle 24 prediction panel
 
 Charbonneau, Paul, (2006-10-15), Prsentation invite, NRCan (Ottawa): Nonlinear dynamics of the solar cycle
 
 Wesemael, Franois, (2006-10-15), Cgep Jean-de-Brbeuf
 
 Charbonneau, Paul, (2006-09-15), Confrence invite, ISSC2 (Sinaia, Roumanie): Solar cycle fluctuations
 
 Charbonneau, Paul, (2006-07-15), Confrence invite, COSPAR 2006 (Beijing): Origin of solar cycle fluctuations
 
 Martel, Hugo, (2006-07-15), Confrence au festival d't du Mont Mgantic
 
 Turbide, Luc, (2006-05-29), ROC 2006, 100 astronomes amateurs qubcois.
 
 Pineault, Serge, (2006-05-15), "Apprivoiser les trous noirs", CEGEP La Pocatire, Qubec
 
 Charbonneau, Paul, (2006-05-15), Confrence invite, congrs ACFAS-2006 (McGill): l'origine des fluctuations du cycle solaire
 
 Wesemael, Franois, (2006-05-15), Les Belles Soires, Universit de Montral
 
 Wesemael, Franois, (2006-04-15), Cgep Montmorency
 
 Pineault, Serge, (2006-03-25), "Apprivoiser les trous noirs", CEGEP Sainte-Foy, Qubec
 
 Charbonneau, Paul, (2006-03-15), Universit Bishops, Lennoxville: The role of the sun in climate change
 
 Charbonneau, Paul, (2006-03-15), cole primaire St-Clment: Les plantes
 
 Pineault, Serge, (2006-03-05), "Apprivoiser les trous noirs", St-Lawrence College, Qubec
 
 Martel, Hugo, (2006-02-15), Confrence au club d'astronomes amateurs Vga
 
 Moffat, Anthony, (2006-02-15), RASC/Mtl
 
 Moffat, Anthony, (2006-02-15), Dawson College, Mtl
 
 Gianninas, Alexandros, (2005-12-12), "Les toiles naines blanches : comment et pourquoi on les observe" la Socit dAstronomie de Montral
 
 Vincent, Alain, (1999-10-08), Dessiner la surface des toiles Plantarium de Montral
 

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.