logo CRAQ

Liste des prix et distinctions


2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 

François-René Lachapelle est le lauréat de la bourse d'excellence académique QS 2013
 
Cette bourse décernée par Quacquarelli Symonds Limited, artisan du classement mondial des universités, dont la valeur est de 10 000 dollars, a pour but d'encourager un étudiant des cycles supérieurs promis à un avenir brillant dans le monde universitaire. François-René Lachapelle, étudiant au Département de physique de l’Université de Montréal, vient de débuter un projet de doctorat avec le professeur David Lafrenière. Le sujet principal de sa thèse portera sur les techniques d’observations astronomiques de lunes extrasolaires (ou exolunes) – c'est-à-dire de satellites orbitant autour d'une planète située à l'extérieur de notre système solaire.

Ce projet, très ambitieux, à la fois instrumental et théorique, prévoit le développement de la première caméra (PESTO) capable de produire des images des exolunes et l’étude de compagnons sous-stellaires de la région de formation Upper Scorpius. Cette caméra sera installée au télescope de l’Observatoire du Mont-Mégantic.

Comptant déjà cinq années d'études à l'Université de Montréal, M. Lachapelle prévoyait faire son doctorat à l'étranger. Mais il a décidé de poursuivre ses études dans cette même équipe de l'Université de Montréal forte d'une vaste expérience dans le domaine. En effet, c'est cette équipe qui a été la première à obtenir une image d'un système planétaire extrasolaire grâce à une technique qu'elle a élaborée à l'Université de Montréal en 2008. Il pourra ainsi bénéficier de tout le support d’une équipe de recherche dans le domaine des exoplanètes dynamique impliquée dans plusieurs projets internationaux de grande envergure, tel que le projet SPIRou (un instrument qui permettra de détecter des planètes telluriques) ou encore le futur télescope spatial James Webb (JWST).

Bien que toujours intéressé par l'expérience internationalle et grâce à cette bourse, M. Lachapelle ne regrette pas son choix de demeurer à Montréal pour la suite de ses études. Il adore le groupe avec lequel il fait de la recherche, et le projet des exolunes était tout simplement trop prometteur pour y tourner le dos.

Le CRAQ félicite chaleureusement François-René Lachapelle pour l’obtention de cette bourse prestigieuse.


Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.