logo CRAQ
 

Des milliers de naines blanches solides (l’histoire d’une collaboration Warwick-Montréal)


Pier-Emmanuel Tremblay


Warwick University



Le 25 Avril 2018 à midi, les données du satellite Gaia révélaient pour la première fois la séquence de refroidissement des naines blanches du voisinage solaire dans le diagramme Hertzsprung-Russell. Déjà on pouvait y voir une double séquence inexpliquée. En collaboration avec Gilles Fontaine, nous avons redécouvert une prédiction d'il y a 50 ans du Dr Hugh Van Horn, comme quoi la cristallisation (transition de phase liquide à solide) des naines blanches serait responsable de la séquence mystérieuse dans le diagramme HR. Publiée récemment dans Nature, cette découverte réaffirme la prochaine phase de l'Univers; 97% des étoiles deviendront des naines blanches solides et stables pour plus de 1e34 années. De façon plus pratique, la chaleur latente, libérée lors de la cristallisation, ralenti le processus de vieillissement des naines blanches de 1 à 2 milliards d'années, avec un impact considérable sur l'utilisation de ces dernières comme cosmo-chronomètres et laboratoires de matière dense.

Date: Jeudi, le 28 mars 2019
Heure: 11:30
Lieu: Université de Montréal
  Pavillon Roger-Gaudry, Local D-460
Contact: Pierre Bergeron
 

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.