logo CRAQ

Liste des nouvelles


2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

Actualités 2016


Eta Carinae: Violente collision du vent stellaire entre deux étoiles monstres.
(2016-10-19)
L’étoile Eta de la Carenne (Eta Carinae), visible de l’hémisphère sud, est un système stellaire binaire massif et lumineux. La composante la plus massive est l’une des plus grandes et des plus lumineuses étoiles connues. Dans la région centrale du système binaire, les puissants vents stellaires des deux étoiles entrent en collision à des vitesses allant jusqu’à 10 millions de km par heure. Une équipe de recherche internationale dirigée par Gerd Weigelt de l’Institut Max Planck de radioastronomie (MPIfR) à Bonn, incluant le professeur Anthony Moffat de l’Université de Montréal et membre du Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ), a pour la première fois étudié Eta Carinae en utilisant des techniques d’imagerie interférométriques dans le domaine du proche infrarouge. L’équipe a obtenu des images uniques des régions où se produit la collision entre les vents stellaires des deux étoiles. Ces découvertes améliorent notre compréhension de ce monstre stellaire énigmatique. Les observations ont été réalisées avec le Very Large Telescope Interferometer (VLTI) de l’Observatoire européen austral (ESO).




La vie des étoiles au Festival Eurêka.
(2016-08-31)
Le Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ) était présent à l’édition 2016 du Festival Eurêka! C’est avec enthousiasme que des étudiants du CRAQ ont pris part à la 10e édition du Festival Eurêka! qui s’est déroulé dans le Vieux-Port de Montréal, du 10 au 12 juin 2016. Pendant ces trois jours, neuf étudiant(e)s à la maitrise et au doctorat de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, ont fait découvrir quelques mystères du cosmos aux festivaliers.




Patrick Dufour et un collègue américain découvrent une planète possiblement riche en calcaire
(2016-06-13)
Un groupe de chercheurs, utilisant le télescope de 10 mètres de l’Observatoire W.M. Keck (Hawaii), ont découvert un corps planétaire possiblement recouvert de calcaire et dont les couches superficielles sont érodées par son étoile désormais morte. En effet, en plus d’appliquer une méthode relativement nouvelle permettant de déterminer la composition chimique des planètes afin d’examiner leur structure interne, l’équipe a constaté que le matériel rocheux accrété par l’étoile morte pourrait être composé de minéraux qui sont généralement associés à des processus de la vie marine sur Terre. L’équipe - composée de Carl Melis de l’Université de Californie à San Diego, et Patrick Dufour du Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ) de l’Université de Montréal - annonce ses conclusions à l’occasion de la 228e rencontre de l’American Astronomical Society, qui se tient cette semaine à San Diego.




Des astronomes de l’Université McGill participent à la découverte de sursauts radio rapides en série
(2016-03-07)
Pour la première fois, des astronomes ont détecté une succession de sursauts radio provenant d’une source mystérieuse vraisemblablement située bien au-delà des confins de la Voie lactée.





Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.