logo CRAQ

Liste des nouvelles


2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

Actualités 2014


Une nouvelle professeure en astrophysique extragalactique se joint au CRAQ
(2014-10-01)
Imaginez un trou noir de la taille du Système Solaire. Est-ce possible ? Un tel objet peut-il vraiment exister ? La réponse est simple : oui. En fait, de tels trous noirs, appelés trous noirs supermassifs, sont des phénomènes bien connus du ciel nocturne. Il s’agit des objets les plus puissants de l’Univers, et ils sont tout sauf tranquilles !




Deux télescopes spatiaux canadiens exceptionnellement petits et économiques lancés aujourd’hui
(2014-06-19)
Ces nanosatellites formeront une constellation unique qui permettra de mieux comprendre les cycles de formation stellaire et de recyclage de la matière dans notre Univers.




Le Soleil actif au Festival Eurêka!
(2014-06-13)
Le Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ) était présent au Festival Eurêka! afin d’offrir aux curieux de tous les âges l’occasion d’observer le Soleil sous son meilleur jour.




Une planète bien curieuse, si loin de son étoile…
(2014-05-13)
Une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l’Université de Montréal a découvert et photographié une nouvelle planète située à 155 années-lumière de notre système solaire.




Un pulsar dans système stellaire triple comme nouveau laboratoire de la relativité générale d’Einstein
(2014-03-10)
Une équipe internationale de chercheurs, dont des astrophysiciens de l’Université McGill, atteignent les confins de la théorie de la relativité générale d’Einstein en découvrant un pulsar milliseconde en orbite autour de deux naines blanches. Ce système triple, dont le nom est PSR J0337+1715, est gravitationnellement lié et occupe un espace à peine plus grand que celui occupé par le système Terre-Soleil. Les résultats sont publiés dans un article de l'édition du mois de janvier 2014 de la prestigieuse revue Nature.




L’imageur d’exoplanètes le plus puissant au Monde entame sa mission
Le Gemini Planet Imager obtient ses premiers clichés

(2014-01-07)
MONTRÉAL, le 7 janvier 2014 – Après une décennie de développements, de construction et de mise au point, GPI (Gemini Planet Imager) a reçu ses premiers photons en provenance de mondes lointains. GPI dispose de la technologie la plus avancée au monde pour l’imagerie d’exoplanètes, ou planètes hors de notre système solaire. Il est optimisé pour l’étude des planètes de faible luminosité proche de leur soleil, pour l’étude des atmosphères des planètes ainsi que pour l’étude des disques de débris présents autour de ces soleils. GPI est installé sur le télescope Gemini sud au Chili, un des plus grands télescopes au monde.





Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.