logo CRAQ

Liste des prix et distinctions


2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 

« Scientifique de l’année »
Chloé Legris (2007)

 
L’équipe de l’émission « Les Années lumière » de Radio-Canada a décerné le titre de Scientifique de l’année 2007 à Chloé Legris, ingénieure et chargée de projet à l’ASTROLab du Parc national du Mont-Mégantic ainsi qu’à l’observatoire du mont Mégantic (OMM).

Le magazine d’actualité et de culture scientifiques a choisi Chloé Legris pour sa réalisation de la première réserve internationale de ciel étoilé en milieu urbain au monde.

Depuis 2003, Chloé Legris a piloté avec passion et détermination le projet de lutte contre la pollution lumineuse dans la région du mont Mégantic. La rentabilité scientifique de l’observatoire du mont Mégantic (OMM), inauguré en avril 1978, était de plus en plus menacée par cette forme de pollution, qui avait plus que doublé en une vingtaine d’années. Au cours des cinq dernières années, inlassablement, Chloé Legris a donc sensibilisé la population, les intervenants régionaux et les organismes publics à l’urgence d’agir pour préserver et même restaurer la qualité du ciel étoilé. Ella a participé à des consultations publiques, élaboré un règlement sur l’éclairage nocturne, donné une formation technique aux urbanistes, inspecteurs municipaux, architectes, ingénieurs et électriciens de la région. Elle a aussi conçu et mis en place un programme de conversion de l’éclairage public et privé, au coût de 1,5 million de dollars. En plus d’améliorer la qualité du ciel nocturne pour le plus grand bénéfice des astronomes de l’OMM, la réalisation de ce projet permettra de substantielles économies d’énergie pour tous les résidents de la région.

La persévérance de Chloé Legris a été récompensée en septembre 2007 quand l’International Dark-Sky Association (IDA) a décerné le titre de « Réserve internationale de ciel étoilé » à la région entourant le mont Mégantic. Cette région de près de 5500 km² est constituée par l’ensemble de la MRC du Granit, de la MRC du Haut-Saint-François et la ville de Sherbrooke. Selon l’IDA, ce projet « pourrait devenir un modèle pour de nombreux pays industrialisés qui cherchent un compromis entre les besoins en éclairage extérieur et le soucis d’efficacité énergétique et de préservation du paysage nocturne ».

Le titre de « Scientifique de l’année » de Radio-Canada est remis à une personnalité scientifique qui, au cours de l’année écoulée, s’est illustrée dans sa discipline par une découverte, une publication ou une réalisation remarquable, de nature scientifique et de portée nationale ou internationale. L’honneur vise également à souligner l’implication et le rayonnement social de la scientifique dans son milieu.

Tous les membres du Centre de recherche en astrophysique du Québec félicitent chaleureusement Chloé Legris pour cet honneur.


Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.