logo CRAQ

2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

ABB construira un instrument de mesure innovateur pour l’astronomie en collaboration avec des chercheurs du CRAQ.
2011-11-21

Un contrat de 2.3 M$ octroyé par l'Université Laval permettra la construction d'un nouveau type d'instrument optique pour la recherche en astrophysique afin d'élargir nos connaissances sur la formation des galaxies, des étoiles et de l'évolution de l'Univers.

ABB, le chef de file en technologies de l'énergie et de l'automation, a obtenu de l'Université Laval un contrat de 2,3 M$ pour le projet SITELLE (Spectromètre Imageur à Transformée de Fourier pour l'Étude en Long en Large de raies d'Émission). L'instrument intégrant plusieurs technologies de pointe sera installé sur un télescope de renom : le télescope Canada-France-Hawaï (CFH) situé à 4200 m au sommet du Mauna Kea sur la grande île d’Hawaï, un des télescopes les plus productifs scientifiquement au monde. Le financement du projet est rendu possible grâce à une partie de la subvention du Fond Canadien de l'Innovation (FCI) octroyée à l'Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) et son laboratoire d'astrophysique expérimentale (LAE).

La construction de cet instrument de mesure sera réalisée en étroite collaboration avec l’équipe du Dr. Laurent Drissen, membre du CRAQ et professeur au Département de physique de l'Université Laval. C'est au printemps 2013 que l'instrument s'ouvrira sur le ciel pour la première fois. Il permettra d'analyser la lumière provenant de l’espace avec une puissance qu’aucun autre spectro-imageur utilisé en astronomie ne permet. SITELLE est la version bonifiée du projet SpIOMM (Spectromètre imageur de l’OMM) développé conjointement par l'Université Laval, l'Agence spatiale canadienne et ABB. C’est suite aux résultats impressionnants obtenus par SpIOMM à l’OMM que la communauté astronomique canadienne a recommandé le développement et la construction de SITELLE pour le télescope Canada-France-Hawaï. Cette collaboration pour le projet SITELLE est rendue possible grâce à une subvention de la Fondation canadienne pour l'innovation et du gouvernement du Québec.

« Nous sommes très fiers d'avoir été choisis par l’Université Laval pour cette contribution importante au télescope CFH. Cette technologie est le fruit de nombreuses collaborations entre l'Université Laval, l'Agence spatiale canadienne et ABB. Nous sommes convaincus que SITELLE permettra des découvertes majeures qui sauront profiter à la communauté scientifique », a affirmé Marc-André Soucy, directeur du secteur d’affaires en télédétection chez ABB.

De plus, SITELLE profitera non seulement aux astronomes canadiens, mais également à la communauté mondiale. En effet, certaines de ses avancées technologiques pourraient se retrouver dans un instrument similaire prévu pour équiper la nouvelle génération de satellites météorologiques servant à la prédiction des ouragans, des tornades ainsi qu’aux mesures de la pollution environnementale.

Contrairement à la plupart des autres scientifiques, l'astronome n'a pas directement accès aux objets de ses recherches. À quelques exceptions près (particules du vent solaires, échantillons lunaires, météorites et quelques rayons cosmiques), toute l'information en provenance de l'Univers nous est transmise par la lumière. Un des plus grands défis de l'astronome consiste à extraire, à l'aide d'instruments performants, le maximum d'information des photons ayant traversé l'espace pendant des milliers, voire des milliards d’années. C'est précisément ce que fera SITELLE avec une efficacité inégalée.

ABB (www.abb.com) est un chef de file en technologies de l'énergie et de l'automation permettant à ses clients des services publics et de l'industrie d'améliorer leur rendement tout en réduisant leurs impacts environnementaux. Le Groupe de sociétés ABB possède des exploitations dans quelque 100 pays et emploie environ 130 000 personnes.



Source :
Jacques Giroux
Mesures analytiques – Unité d’affaires Produits de mesure
ABB
Téléphone : +1-418-877-2944

Renseignements :
Olivier Hernandez
Responsable des relations avec les médias
Centre de recherche en astrophysique du Québec
Téléphone : (514) 343 6111 poste 4681
olivier@astro.umontreal.ca

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.