logo CRAQ

2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

Découverte de l'objet stellaire le plus éloigné connu à ce jour
2009-11-22

Des chercheurs de l'Université McGill, membres du CRAQ, ont participé à la découverte de l'objet stellaire le plus ancien jamais observé - « un signal lumineux issu de l'Âge des ténèbres cosmiques » - le sursaut gamma 090423. Le 23 avril 2009, des télescopes installés dans les deux hémisphères et appartenant à un consortium international d'organismes, dont la NASA, ont détecté le sursaut émis par une étoile massive passée à l'état de supernova de 13 milliards d'années ayant explosé à l'aube de l'Univers. Le sursaut jette de la lumière sur les origines mêmes de l'Univers, ont expliqué les chercheurs. Les résultats de cette découverte seront publiés dans la prestigieuse revue Nature.

Le professeur de physique de l'Université McGill et collaborateur au projet, Robert Rutledge, a utilisé le télescope Gemini North - l'un des deux télescopes jumeaux optiques/infrarouge de huit mètres situés à Hawaii et au Chili - pour observer cette très ancienne explosion. L'observation d'un sursaut gamma de deux longueurs d'onde vers l'extrémité rouge du spectre, combinée à l'absorption de l'extrémité bleue, a entraîné un débordement d'activité chez les astronomes.

Compte tenu de la vitesse constante de la lumière qui parcourt 300 000 kilomètres par seconde, l'observation d'étoiles lointaines permet aux astrophysiciens de reculer dans le temps. Plus l'étoile se trouve éloignée, plus l'image de l'Univers qu'elle nous offre date. Les quasars sont les premiers objets très éloignés qui ont pu être observés - trous noirs d'un million à un milliard de fois la masse de notre soleil, ce sont les objets les plus lumineux connus dans l'Univers. Au cours des dix dernières années, les astronomes ont tenté de découvrir d'autres objets plus brillants encore, des étoiles super massives agonisantes, supernovæ émettant des sursauts gamma. Bien que plus difficile à observer en raison de la faible durée de leur signal lumineux - qui dure de quelques heures à un jour ou deux - l'intensité de leur luminosité permet aux chercheurs d'en calculer la distance. Les chercheurs ont confirmé que ce sursaut gamma était le plus éloigné jamais observé et qu'il se trouvait à une nouvelle distance record, alors que l'Univers n'avait que 625 millions d’années. Selon les évaluations les plus précises, l'Univers aurait environ 13,7 milliards d'années.

Lien vers la revue Nature: http://www.nature.com/nature/journal/v461/n7268/full/nature08459.html

Source :
Cynthia Lee
Media relation office
Téléphone : 514-398-6754

Renseignements :
Olivier Hernandez, Ph.D., relation avec les médias
CRAQ – Université de Montréal
Tél: 514-343-6111 ext 4681
olivier@astro.umontreal.ca


Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.