logo CRAQ

2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007

L’Observatoire astronomique du mont Mégantic a 30 ans !
2008-04-21

Montréal, 21 avril 2008 – Le Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ) souligne le 30e anniversaire de l’Observatoire du mont Mégantic (OMM). En effet, depuis ce que les astronomes appellent la « première lumière », perçue au télescope le 27 avril 1978, l’OMM poursuit avec succès sa triple mission de recherche scientifique de pointe, de formation d’étudiants et de promotion de l’astronomie auprès du grand public

L'observatoire du mont Mégantic, une des composantes du Centre de recherche en astrophysique du Québec, dispose d'un télescope dont le miroir principal fait 1,6m de diamètre. Il s'agit du plus grand télescope de l'est de l'Amérique du nord. Il est situé au sommet du mont Mégantic dans les Cantons de l'est, à une altitude de 1111 m, à environ 250 km des villes de Montréal et de Québec.

Malgré la taille modeste de son miroir, la palette d'instruments disponibles fait de l'OMM l'un des télescopes parmi les plus polyvalents du monde. Ces instruments permettent des observations d'imagerie, de spectroscopie, et de polarimétrie à la fine pointe de la technologie tant dans le domaine de la lumière visible qu'infrarouge. La caméra infrarouge CPAPIR disposant du plus grand champ de vue, ainsi que FaNTOmM, la caméra à comptage de photons la plus sensible au monde font partie des technologies les plus novatrices des dernières années.

Quatre-vingts professeurs, chercheurs et techniciens œuvrent au sein de l’OMM depuis près de 30 ans. Collectivement, ils ont assuré la formation de plus de 300 étudiants aux cycles supérieurs (MSc et PhD) de l’Université de Montréal et de l’Université Laval. Ils aussi publié environ 1000 articles dans des revues scientifiques.

L’OMM c’est aussi le terrain de jeu du Laboratoire d’Astrophysique Expérimentale (LAE), dont la renommée est reconnue mondialement. Le LAE assure la formation d'experts en instrumentation de haute technologie pour l'astronomie et les sciences spatiales tant au niveau national qu’international.

Finalement, l’OMM, en collaboration avec l’ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic, contribue aux efforts de conservation de l’environnement grâce à son programme de lutte à la pollution lumineuse. Récemment, en septembre 2007, l’International Dark-Sky Association (IDA) a décerné le statut de première Réserve internationale de ciel étoilé en milieu urbain à la région entourant l’observatoire.

Source :Dr. Robert Lamontagne
Directeur Exécutif de l’OMM
CRAQ – Université de Montréal
514-343-6111 poste 3195
 
Renseignements :Dr. Olivier Hernandez, relation avec les médias
CRAQ – Université de Montréal
514-343-6111 poste 4681

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.